À 83 ans, cette grand-mère est accro à Tinder et enchaîne les rendez-vous : « J’ai couché avec 50 hommes dont un de 19 ans »

Tout le monde s’imagine qu’une femme de 83 ans vit des jours paisibles en maison de retraite ou auprès de sa famille. Hattie Retroage va donc carrément à l’encontre des stéréotypes.

À 83 ans, cette grand-mère est accro à Tinder et enchaîne les rendez-vous « J’ai couché avec 50 hommes dont un de 19 ans »

Hattie Retroage est une grand-mère accro à Tinder et elle assume cela sans complexe, aucune. En effet, pour elle, les conquêtes continuent comme si elle avait 20 ans. 

Cette grand-mère de 83 ans est accro à Tinder et a beaucoup de succès

Il n’est plus surprenant que l’on assiste à ce genre d’histoire insolite sur Internet. L’histoire de Hattie Retroage, une mamie de 83 ans, commence en 2019. À l’époque, la grand-mère célibataire de 83 ans était accro à l’application de rencontre Tinder. Sa bio était très claire sur ces intentions. Après avoir mis son âge, elle a précisé qu’elle cherche un jeune amant pour partager une vie remplie d’aventures. Enfin, elle met à la porte les fans de Donald Trump et les coureurs de jupons.

Après à peine quelques mois d’utilisation, la mamie ne lâchait plus l’application de rencontre. La mamie s’est retrouvée dans plusieurs histoires sans lendemain. D’ailleurs, elle confie avoir eu des relations intimes avec 50 hommes. Pour information, sur Tinder, il est possible de choisir ses prétendants à l’aide de leurs photos et leurs bio. On constate donc que Hattie Retroage a un petit faible pour les jeunes hommes. D’ailleurs, son plus jeune prétendant aurait eu 19 ans !

La mamie précise qu’elle n’est pas sur la plateforme pour guetter des proies 

Pour la petite histoire, Hattie Retroage est une ancienne danseuse et elle s’est mariée à 30 ans.  À 55 ans, elle divorce de son mari après 25 ans de vie commune. Suite à cet échec, elle a fait des annonces dans le journal pour retrouver l’amour. Selon elle, cette méthode a abouti à des auditions. Tout cela s’est passé avant que cette grand-mère soit accro à Tinder. En effet, elle n’a eu aucun mal à se familiariser avec cette plateforme. Malheureusement, aucun de ses prétendants ont eu pour motivation la curiosité mais pas l’amour. C’est là qu’elle tient à préciser qu’elle n’est pas un attraction et ne recherche aucunement des proies. De plus, ce sont toujours les hommes qui l’abordent en premier. Au moment de cette interview, la mamie sortait avec un certain Shaun, 33 ans.

Écris par Inès Denne