A quel âge a-t-on le plus de chance d’atteindre le bonheur ?

A quel âge sommes-nous les plus heureux ? Voici une réponse à cette question.

A quel âge a-t-on le plus de chance d'atteindre le bonheur ?

La quête du bonheur est commune à tout le peuple du monde. Mais à quel âge peut-on vraiment atteindre le bonheur ? Une série d’études s’est penchée sur cette question. On est aujourd’hui parvenu à des résultats surprenants. Ces résultats semblent parfois contradictoires.

Bonheur : A quel âge sommes-nous les plus heureux ?

La chercheuse espagnole Begoña Álvarez a mené une étude. Elle a enquêté sur des personnes âgées de 50 ans et plus. Et cela dans treize pays européens. Les participants ont identifié une période de leur vie où ils se sentaient particulièrement heureux. Le résultat ? Le « pic du bonheur » se situe entre 30 et 34 ans. C’est une période marquée par l’évolution des circonstances personnelles et familiales.

Le neuroscientifique canadien Daniel Levitin propose une vision assez différente. Selon lui, l’âge idéal pour atteindre le bonheur est de 82 ans. Les personnes âgées seraient plus heureuses. Cela est dû au fait qu’elles vivent davantage l’instant présent. De plus, elles prennent des décisions moins difficiles. Tout ceci grâce à l’expérience qu’elles ont accumulée au fil des années.

Les résultats de l’étude allemande et suisse, le bonheur à 70 ans

Des chercheurs allemands et suisses ont également mené leur étude. Comme résultat, il suggère une tout autre catégorie d’âge. Pour eux, l’âge de 70 ans est celui où les gens sont les plus heureux. Cette étude a été menée auprès de plus de 460 000 participants de divers pays et cultures. Il parait que les états émotionnels positifs augmenteraient entre 60 et 70 ans. Ceci indique une tendance positive sur une large période de la vie.

Les variations du bonheur, les facteurs qui rendent heureux

La perception du bonheur diffère complètement selon l’endroit où nous nous trouvons. C’est ce que soulignent les résultats de ces études. La culture influence considérablement la façon dont on perçoit le bonheur. Et cela, peu importe notre âge. Aussi, être en bonne santé physiquement et mentalement contribue à nous sentir plus heureux. Cela paraît assez normal finalement. Notamment, puisque les personnes en bonne santé sont plus susceptibles de rapporter des niveaux élevés de bonheur. Ainsi, pour être heureux, prenez soin de vous !

Enfin, restez proches de ceux que vous aimez ! Les relations sociales solides et significatives sont aussi essentielles. C’est prouvé, les personnes entretenant des liens profonds avec leur famille et leurs amis se sentent plus heureuses à tout âge.

La contribution à la réalisation personnelle au bonheur

Le bonheur est personnel. Oui ! Pour être heureux, il faut se trouver soi-même. Atteindre ses objectifs personnels procure un immense sentiment de bonheur. Voilà pourquoi, les individus accomplis dans leur vie personnelle et professionnelle sont plus satisfaits de leur vie.

En résumé, diverses études sur l’âge le plus heureux ont été réalisées. Elles révèlent cependant une diversité de résultats. Il est donc clair que le bonheur est une expérience subjective et personnelle. Chacun trouve son âge le plus heureux. Et cela en fonction de ses expériences de vie, de sa culture et de sa santé. Et notamment de ses relations sociales. La quête du bonheur est donc une aventure unique pour chacun. Et elle mérite qu’on la tente.

Écris par Laura Laura