AAH : A combien s’élève le nouveau montant de l’allocation aux adultes handicapés en 2024 ?

Une augmentation concernera l’AAH à partir du 1er avril 2024. Cela va conduire à des changements importants.

AAH : A combien s'élève le nouveau montant de l'allocation aux adultes handicapés en 2024 ?

Une augmentation concernera le montant de l’AAH. Ce sera à partir du 1er avril. La hausse s’élèvera à 4,6 %. Le premier paiement aura lieu en mai. Cette augmentation concerne également d’autres prestations sociales. Notamment, l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).

publicité

AAH : augmentation de son montant en 2024

L’AAH peut être obtenue à partir de l’âge de 20 ans. Pour en profiter, la personne doit posséder un taux d’incapacité minimum de 80 %. Ou bien il doit avoir un taux d’incapacité compris entre 50 et 79 %. Elle concerne également ceux qui n’ont pas accès à un emploi de manière durable. Une réforme de déconjugalisation a eu lieu le 1er octobre 2023. Cette réforme a apporté d’importants changements. En ce qui concerne surtout de nombreuses personnes handicapées. Depuis cette date, l’AAH n’est plus calculée en fonction des revenus du conjoint. Le 1er avril, une augmentation du montant de l’AAH aura lieu. Pour une personne seule, le montant maximal de l’AAH sera de 1 016 €. La CAF ou la MSA se charge du versement.

publicité

La hausse concerne également d’autres prestations sociales. D’abord, les allocations familiales. Prenons le cas d’un couple qui gagne moins de 74 960 €. Leur allocation passera de de 141,99 € à 148,52 €. Ensuite, le revenu de solidarité active. Prenons comme exemple une personne seule. Elle va toucher 635,71 € au lieu de 607,75 €. En 2025, le RSA sera conditionné à 15 heures d’activité pour l’insertion dans tous les départements français. Elle concerne également la prime d’activité.

publicité

AAH : Pourquoi une nouvelle hausse de son montant ?

Cette augmentation des allocations sociales est essentielle pour garantir le bien-être des personnes handicapées et des familles avec un faible revenu. Elle aide à satisfaire les exigences financières en augmentation. Et elle permet d’élever le niveau de vie de ces communautés fragiles. En outre, cela reflète l’engagement du gouvernement à encourager l’inclusion sociale et la solidarité.

publicité

Les changements pour rendre les démarches pour obtenir l’AAH plus simples depuis octobre 2023 ont été positivement accueillis. En ne tenant pas compte des revenus du conjoint, ces mesures ont simplifié les démarches administratives et facilité l’obtention des prestations pour les bénéficiaires. Cela assure une répartition plus juste des aides sociales.

publicité

Les aides sociales ne cessent d’augmenter. Cela impacte le niveau de vie des individus, de prêt ou de loin. Elle leur permet de mieux accéder à leurs besoins fondamentaux. Ces actions améliorent la santé financière des ménages. Donc, elles diminuent les disparités et favorisent l’égalité des opportunités pour chacun. 

publicité

Engagement continu pour l’inclusion sociale

L’inclusion sociale est l’une des préoccupations du gouvernement. Cette augmentation des allocations sociales s’inscrit dans cet engagement. Lutter contre la pauvreté figure aussi dans ses missions. L’Etat veut garantir un filet de sécurité robuste pour ceux qui en ont le plus besoin. De plus, il promeut une société plus juste et solidaire. L’augmentation du montant de l’AAH en fait partie. C’est un moyen de soutenir les personnes en situation de handicap.

publicité

Ensuite, il faut accompagner ces mesures d’une sensibilisation. Informer le public sur les droits et les procédures d’accès aux allocations sociales est essentiel. Cela garantit que chaque personne éligible bénéficie pleinement de ces soutiens financiers. Donc, il faut faire des campagnes de sensibilisation ciblées.

publicité

Par ailleurs, les politiques mises en place doivent être efficaces. Pour cela, les mécanismes de suivi et d’évaluation sont nécessaires. Ils doivent être rigoureux. Cela permet d’analyser les impacts à court et à long terme. L’augmentation des allocations sociales doit impacter positivement. De plus, les besoins de la société changent continuellement. On peut ajuster les politiques en conséquence. Les ressources publiques seront utilisées de manière efficace.

Collaboration et partenariats

Les parties prenantes doivent collaborer. A savoir, les pouvoirs publics, les organisations de la société civile et le secteur privé. Cela garantit la réussite de ces initiatives. Travailler ensemble est très important. Leurs ressources et leurs expertises peuvent se compléter. Ainsi, le soutien des personnes en situation de handicap et les familles défavorisées sera efficace. Cela favorise une approche holistique et coordonnée.

En outre, l’augmentation du montant de l’AAH ne profite pas seulement aux bénéficiaires. En effet, elle impacte l’économie de manière positive. Elle donne plus d’argent aux ménages à faible revenu. Cela stimule la demande intérieure. Ainsi, cette mesure soutient la croissance économique. Et elle aide aussi à la création d’emplois. De plus, elle contribue à réduire les inégalités de revenu. La cohésion sociale et la stabilité sont renforcées.

Enfin, les personnes en situation de handicap doivent s’intégrer dans la société. Cela, que ce soit au niveau social ou professionnel. Pour cela, investir dans leur éducation et formation est essentiel. Ces personnes pourront développer leurs compétences. Cela ouvre des opportunités d’emploi importantes. Un moyen de favoriser leur autonomie.

Écris par Laura Laura