AAH : le nombre de bénéficiaires impactés par la déconjugalisation

Il y a peu, le mode de calcul de l’allocation aux adultes handicapés a connu un changement. Désormais, les revenus des conjoints ne sont plus pris en compte. Mais combien de bénéficiaires sont concernés par cette nouvelle mesure ?

AAH : le nombre de bénéficiaires impactés par la déconjugalisation

Les revenus du conjoint ne sont plus pris en compte pour calculer cette aide. Voici les bénéficiaires de la déconjugalisation de l’AAH.

publicité

Déconjugalisation de l’AAH : qui en sont concernés ?

En France, les personnes étant dans une situation de handicap peuvent bénéficier d’une aide spécialement conçue pour eux. Il s’agit de l’allocation aux adultes handicapés (AAH). Ce coup de pouce financier a connu une réforme il y a peu.

publicité

En effet, le gouvernement a décidé de mettre en place la déconjugalisation de cette aide. Autrement dit, les revenus des conjoints ne sont plus pris en compte pour calculer le montant de l’aide dont peut bénéficier la personne handicapée. Il s’agit là d’un changement majeur car cette déconjugalisation peut être significative pour les bénéficiaires. Mais combien sont-ils vraiment concernés par cette réforme ?

publicité

Moins de 40 000 de personnes, selon les données révélées par la Cnaf, le 18 janvier 2024. Effectivement, le directeur général, Nicolas Grivel, a dévoilé les chiffres et il semble que 37 600 allocataires ont subi cette déconjugalisation. Notons qu’à ce jour, il y a 1,2 million de personnes qui peuvent toucher à l’AAH. Ainsi, une minorité a pu bénéficier de cette réforme.

publicité

Quels bénéficiaires exactement sont touchés par ce changement ?

Bien évidemment, la déconjugalisation ne concerne pas tous les bénéficiaires de l’AAH. Comme l’avait expliqué l’organisme auprès de Merci pour l’info, ce sont les personnes qui ont été « enregistrées et qui avaient un conjoint avec des revenus qui réduisaient leur à l’AAH » qui subissent cette déconjugalisation.

publicité

Et comme l’avait précisé l’organisme, ce nouveau mode de calcul leur est bénéfique. Grâce à celui-ci, ils pourront profiter d’une hausse de leur aide. Effectivement, ceux qui sont concernés par la déconjugalisation de l’AAH peuvent obtenir en moyenne 312 euros par mois de plus. Ce qui va leur permettre d’améliorer leur situation financière.

publicité

La déconjugalisation de l’AAH ne pénalise aucun allocataire

La réponse est négative. Aucun allocataire de l’allocation aux adultes handicapés ne sort perdant avec la déconjugalisation. C’est en tout cas ce qu’avait expliqué Guillaume Danard, secrétaire du secteur Sécurité sociale à la Confédération française démocratique du travail (CFDT).

publicité

Selon ce dernier, « la déconjugalisation a été opérée de façon à ce qu’il n’y ait pas de perdants dans le stock de personnes bénéficiaires de l’AAH avant le 1er octobre ». En réalité, ceux qui touchent à cette aide, peuvent toujours rester à l’ancien mode de calcul, sans que la déconjugalisation ne soit appliquée.

publicité

Et ce n’est pas tout puisque grâce à cette réforme, 15 000 personnes ont pu être éligible à cette aide, pour la toute première fois. La déconjugalisation de l’AAH ne pénalise donc aucun allocataire. Ce qui rend fière la Cnaf.

« Nous allons suivre ce chiffre régulièrement, car nous nous attendons à ce qu’il augmente au fil des mois », a-t-elle déclaré.

Quoi qu’il en soit, il s’agit là d’une bonne nouvelle pour tous les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés. Ils pourront apporter certaines améliorations dans leur quotidien, grâce à l’augmentation de leur aide.

Qu’en est-il de la promesse d’Emmanuel Macron sur ce coup de pouce ?

En avril dernier, Emmanuel Macron avait évoqué une augmentation de l’AAH pour « 120 000 personnes », pendant un grand rendez-vous sur le handicap. Et cette hausse, disait-il, serait à hauteur de 350 euros par mois, en moyenne. Et pourtant, jusqu’à présent, cette promesse n’a toujours pas été réalisée.

Il n’a qu’à additionner le nombre des allocataires bénéficiant la déconjugalisation avec celui des personnes qui peuvent accéder à l’aide grâce à cette mesure pour voir. Vous verrez qu’on est encore loin du compte. Mais que les bénéficiaires se calment, puisque rien n’est encore perdu.

Le Président de la République pourrait mettre en place d’autres mesures. D’autant plus que le nombre exact des personnes concernées par la déconjugalisation est à ce jour encore méconnu. Il faudra donc être patient si l’on veut connaître les chiffres exacts, comme l’a révélé Guillaume Danard.

Notons que pour bénéficier à l’AAH, il est important de suivre certaines démarches. Tout d’abord, la personne concernée doit se rendre auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) qui évolue le niveau d’incapacité et la durée des droits.

Ensuite, il faudra faire preuve de patience, le temps que la CAF verse l’allocation. Cela peut prendre des mois, mais sachez qu’il vaut la peine d’attendre. Pour cause, cette aide est précieuse et peut vous être utile si vous êtes handicapé et que vous faites face à certaines difficultés financières.

Écris par Anna

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.