Agirc-Arrco : Découvrez ce qui attend les plus petites retraites

Bonne nouvelle pour les petites retraites du système complémentaire Agirc-Arrco : une revalorisation est en cours. 

Agirc-Arrco : Découvrez ce qui attend les plus petites retraites

Découvrez le montant de la revalorisation auquel les petites pensions du système complémentaire Agirc-Arrco auront droit. 

publicité

Revalorisation des petites pensions : Discussion autour du système Agirc-Arrco 

Des représentants de groupes sociaux ont commencé à discuter autour de la revalorisation des petites pensions dans le système Agirc-Arrco. Pour information, Agirc-Arrco est un système complémentaire pour les retraités. Ils veulent aider les personnes âgées qui ont travaillé dans des entreprises privées et qui ne gagnent pas beaucoup d’argent. Leur but est de s’assurer que ces retraités reçoivent un peu plus d’argent pour vivre sereinement. En faisant cela, ils cherchent également à maintenir Agirc-Arrco capable de fonctionner par lui-même.

publicité

C’est important car cela signifie que Agirc-Arrco peut continuer à aider les retraités sans trop dépendre des autres. En même temps, ils essaient de répondre à ce que le gouvernement leur demande. Le gouvernement a des idées sur la façon dont les retraites devraient fonctionner et combien d’argent les gens devraient obtenir. Ces discussions sont donc une façon de trouver un compromis qui mette tout le monde d’accord. 

publicité

Négociation vers une cogérance en cours

Il y a un an, le gouvernement et Agirc-Arrco se sont réunis pour discuter de deux grands sujets. Le premier était l’idée d’enlever les pénalités pour certaines personnes qui prennent leur retraite. Le second concerne la revalorisation des petites pensions dans le système Agirc-Arrco. Après plusieurs rencontres, ils ont signé un accord. Ce document avait pour but de voir comment on pourrait aider plus les retraités du secteur privé en difficulté.

publicité

Un autre sujet important a été l’augmentation de 4,9% de la pension que le gouvernement n’avait pas prévu en novembre. Ils ont examiné comment cet argent est distribué et comment le gouvernement pourrait donner entre 240 et 300 millions d’euros chaque année pour aider à payer ces pensions. Mais, cette aide financière du gouvernement signifierait qu’ils auraient leur mot à dire sur la gestion d’Agirc-Arrco. Cela a créé des discussions sur qui devrait prendre les décisions chez Agirc-Arrco, posant des questions sur le futur de cette organisation.

publicité

Petites pensions : Une revalorisation possible pour le système Agirc-Arrco

Les partenaires sociaux veulent prouver qu’elles agissent de manière autonome vis-à-vis de la situation actuelle. Ils ne cherchent pas à remettre en question les objectifs du gouvernement. Leur idée est de chercher des moyens pour aider ceux qui touchent de petites sommes d’argent à leur retraite. Ce faisant, elles souhaitent aussi s’assurer que le système de retraite reste indépendant et solide financièrement. Pour y parvenir, ils proposent de modifier comment on calcule la retraite. Comment cela se passe pour ceux dont le travail n’est pas stable ? Un exemple de leur proposition est de donner des points bonus aux personnes qui ont des emplois temporaires.

publicité

Le but de cette proposition est de faire en sorte que les moments où ces personnes ne travaillent pas ne leur nuisent pas quand vient le moment de prendre leur retraite. En donnant des points supplémentaires pour les périodes sans travail, on s’assure qu’ils ne perdent pas leurs droits à une retraite décente. Cette méthode vise à mieux prendre en compte les besoins de ceux qui reçoivent peu de leur retraite. Elle a aussi pour avantage de garder le système de retraite en bon état sur le plan financier, en s’adaptant aux réalités du marché du travail d’aujourd’hui. Ainsi, il n’y aura peut-être pas besoin de faire une revalorisation des petites pensions Agirc-Arrco. 

publicité

Des débats en place pour trouver un compromis*

Le but des partenaires sociaux est de trouver un accord juste entre ce que le gouvernement espère et ce que différentes personnes demandent. Ces demandes concernent surtout la revalorisation des petites pensions du système Agirc-Arrco. Ces partenaires travaillent dur pour que tout le monde puisse s’entendre sans prendre le contrôle total du système. Ils veulent s’assurer que les personnes âgées reçoivent assez d’argent pour vivre sereinement.

publicité

Certains groupes veulent garder les choses telles qu’elles sont, sans changement. Par contre, d’autres pensent qu’il est nécessaire de mettre en place des aides spéciales pour les retraités qui n’ont pas beaucoup d’argent. Pour régler ce défi, il est essentiel de discuter et de réfléchir à la meilleure façon de procéder. Cette discussion doit être complète et efficace. Elle doit chercher à protéger les personnes âgées tout en respectant les règles qui permettent au système de retraites complémentaires de fonctionner de manière indépendante. 

Écris par Christine