Aides alimentaires : quel soutien avez-vous droit et comment en bénéficier ?

Le gouvernement souhaite introduire une aide alimentaire pour soutenir la population. Néanmoins, son déploiement est loin d’être facile. Les détails.

Aides alimentaires : quel soutien avez-vous droit et comment en bénéficier ?

Certaines conditions sont requises pour bénéficier du chèque énergie 2024. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette aide.

publicité

Le gouvernement aide les Français à faire face à l’inflation

Force est de reconnaître que la situation économique en France est loin d’être au beau fixe. Depuis quelque temps, le pouvoir d’achat des Français souffre et le coupable n’est autre que l’inflation. Ce phénomène a de grand impact dans l’Hexagone et certaines personnes n’arrivent même plus à joindre les deux bouts.

publicité

C’est pourquoi les autorités ont tenu à prendre certaines mesures. En effet, le gouvernement a mis en place certains dispositifs pour venir en aide aux Français qui sont le plus dans le besoin. L’Etat n’hésite pas à déployer certaines aides sociales afin de soutenir les personnes qui sont dans une situation de précarité.

publicité

On a par exemple le RSA ou encore la prime d’activité qui font partie des coups de pouce financiers les plus sollicités en France. La prime de noël avait également profité aux Français en décembre 2023 et ce mois de janvier 2024. Et ce n’est pas tout, puisqu’il y avait également le chèque alimentaire qui était une aide précieuse pour les bénéficiaires.

publicité

Conditions pour bénéficier le chèque alimentaire en 2024 : le but avec ce dispositif

L’inflation a touché plusieurs secteurs en France. Parmi les plus impactés, on peut compter celui de l’alimentation. De nos jours, presque tous les prix des produits alimentaires ont flambé. Face à cela, certaines personnes n’arrivent plus à acheter ceux qui leurs sont utiles au quotidien. Résultat : les foyers modestes ont dû réduire le nombre de fois où ils mangent. Si normalement, on doit prendre 3 repas par jour, aujourd’hui, certains ménages n’en prennent que deux voire un par jour.

publicité

Face aux difficultés financières que peuvent rencontrer certaines personnes, on avait alors pensé à introduire le chèque alimentaire. Ce dispositif a été mis en place, afin de prioriser une alimentation équilibrée aux plus démunis. C’était un soutien tangible de la part du gouvernement.

publicité

Dans le détail, tous les membres de la famille devaient percevoir 50 euros par mois chacun. Ainsi, une famille de quatre pouvait bénéficier jusqu’à 200 euros, ce qui pouvait donc alléger les dépenses liées à l’alimentation.

publicité

Les autorités prévoyaient également un avantage supplémentaire et cela concerne les achats dans les magasins.

publicité

Conditions pour bénéficier le chèque alimentaire en 2024 : les démarches à suivre

Comme cité précédemment, ce coup de pouce financier est surtout destiné aux personnes rencontrant le plus de difficultés financières. Seulement pour en bénéficier, les personnes concernées devaient suivre certaines démarches.

Ceux qui ont voulu toucher cette aide devaient remplir toutes les conditions requises par la CAF. Une fois que les critères d’éligibilité furent remplis, l’individu devait se rendre auprès de la Caisse d’allocations familiales afin de bien confirmer qu’il en était réellement éligible.

Après cette confirmation, les personnes bénéficiaires auraient reçu le fameux chèque. Ce dispositif pouvait être utilisé pour acheter des produits alimentaires dont ils ont besoin au quotidien.

Seulement voilà, le déploiement du chèque alimentaire est loin d’être facile. Et ce n’est pas les autorités qui diront le contraire.

Pourquoi le lancement du chèque alimentaire rencontre un problème ?

Pour que les objectifs concernant le chèque alimentaire soient atteints, le dispositif devait subir un contrôle des autorités et des organisations non gouvernementales. La phase expérimentale était même de nouveau évoquée pour que le futur programme puisse se dérouler comme prévu.

Toutefois, au grand désarroi des Français, Bruno Le Maire avait annoncé que le projet avait été abandonné. Bien évidemment, le ministre de l’Economie avait donné des explications suite à cette décision qu’avaient prise les autorités. En réalité, le coût de ce programme était beaucoup trop élevé et est estimé entre 1,5 et 3,5 milliards d’euros par an.

Et il s’avère que le gouvernement n’avait pas les moyens de rendre ce programme une réalité. Mais que les Français se calment, l’Etat n’est pas resté sans rien faire après avoir abandonné ce projet. Comme annoncé par Bruno Le Maire, un soutien financier aux banques alimentaires et aux associations caritatives est prévu pour remplacer le fameux chèque alimentaire.

À cela s’ajoute une réduction de certains produits dans les supermarchés. Dans le détail, le tarif du beurre, des huiles ainsi que les viandes vont baisser. C’est en tout cas ce qu’avait laissé entendre Thierry Cotillard, PDG d’Intermarché il y a peu. Et ces réductions pourraient aussi concerner les produits de marques distributeurs et de PME. De quoi soulager les difficultés financières de certains ménages.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.