Aides, compost, PEL… Découvrez tous les changements au 1ᵉʳ janvier 2024 pour les logements et l’immobilier ! 

Le début de l’année 2024 annonce des évolutions notables dans les aides au logement ! Simplifiant les démarches et étendant les avantages, avec des modifications clés pour MaPrimeRenov‘ et l’introduction de MaPrimeAdapt’.

Aides, compost, PEL… Découvrez tous les changements au 1ᵉʳ janvier 2024 pour les logements et l’immobilier ! 

Dès le 1ᵉʳ janvier 2024, la France s’engage vers un logement plus durable avec des réformes allant de la gestion des déchets, aux ajustements financiers et à l’indemnisation des catastrophes naturelles. Découvrez dans cet article les changements sur le logement en janvier 2024 !

publicité

Nouvelles dispositions pour MaPrimeRenov‘ et MaPrimeAdapt’

Au seuil du 1ᵉʳ janvier 2024, une série de changements substantiels viennent redessiner le paysage du logement en France. Parmi ces transformations, notables sont les ajustements prévus pour MaPrimeRenov‘ et l’introduction de MaPrimeAdapt’. Ces modifications, axées sur la simplification des processus et l’extension des avantages, visent à rendre les dispositifs plus accessibles et efficaces.  Dès le début de l’année, MaPrimeRenov‘ connaîtra une refonte majeure avec l’instauration d’un double parcours. Le premier concerne les rénovations d’envergure, devenant obligatoires pour les logements classés F ou G. Le second parcours, non accompagné, s’adresse aux habitations déjà bien isolées, permettant une approche plus flexible. Dans le même élan, l’accès aux aides de MaPrimeRenov‘ sera facilité, avec des montants pouvant atteindre jusqu’à 90 % de prise en charge des travaux pour les revenus très modestes. D’ailleurs, un plafond, variant entre 40 000 et 70 000 euros, a été fixé pour encadrer ces avantages financiers.

publicité

Simultanément, voit le jour MaPrimeAdapt’, dédiée à l’adaptation des logements au vieillissement des résidents. Les travaux éligibles couvrent une gamme diversifiée, de la substitution de la baignoire par une douche de plain-pied à l’installation de monte-escaliers électriques. MaPrimeAdapt’ présente trois points essentiels ! Comprenant l’assistance obligatoire d’un Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) ! Un financement de 50 % à 70 % en fonction des ressources, et la liberté de choix de l’artisan, bien que des labels attestent de leur qualité. En fait, il s’agit d’un changement concernant le logement en janvier 2024 !

publicité

Gestion des déchets et nouvelles obligations pour les collectivités

À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, une nouvelle directive en matière de gestion des déchets entre en vigueur, instaurée dans le cadre de la loi AGEC relative à la lutte anti-gaspillage. Cette régulation impose aux collectivités territoriales l’obligation de proposer aux citoyens une solution de tri à la source pour leurs biodéchets. En réalité, les municipalités auront le choix entre différentes options pour mettre en œuvre cette obligation, selon les recommandations gouvernementales.

publicité

Il s’agira soit d’une collecte séparée en porte-à-porte, avec un bac distinct de couleur souvent marron, ramassé indépendamment par des camions bennes dédiés ! Soit d’une collecte via des points d’apport volontaire, tels que des composteurs individuels ou des poubelles collectives. En outre, la distribution de composteurs individuels aux habitants qui souhaitent pratiquer le compostage chez eux est également envisageable. Cela fait partie des changements concernant le logement pour janvier 2024 !

publicité

Réformes dans l’indemnisation des catastrophes naturelles

Des changements importants se produisent dans le monde des assurances face aux catastrophes naturelles. Au départ, certaines règles qui aidaient les gens touchés par des événements tragiques devaient se terminer le 1ᵉʳ janvier 2024. Cependant, après les tempêtes de la fin de l’année 2023, les responsables du gouvernement ont décidé de les prolonger. Effectivement, des changements seront attendus concernant le logement en janvier 2024 !

publicité

Mais ce n’est pas tout, une règle importante va entrer en action le 1ᵉʳ janvier 2024  ! La fin des ajustements dans les prix des assurances en fonction du nombre de catastrophes naturelles. Désormais, les compagnies d’assurance ne pourront plus changer leurs tarifs de cette manière ! Apportant plus de stabilité à ce secteur. Ces mesures visent à rendre les choses plus justes pour les personnes touchées par des événements naturels graves.

publicité

Révision trimestrielle des taux d’usure et évolutions dans le secteur financier

En parallèle, l’année 2024 inaugure le retour à la révision trimestrielle des taux d’usure ! Il s’agit d’une mesure destinée à suivre l’évolution des taux d’intérêt qui se stabilisent autour de 3 %. Un grand changement concernant le logement pour janvier 2024 ! En fait, cette révision trimestrielle, abandonnée après février 2023, vise à maintenir l’équilibre dans l’accessibilité aux crédits immobiliers.

publicité

Dans le domaine financier, les modifications touchent également le Plan Épargne Logement (PEL). Les nouveaux souscripteurs bénéficieront d’un taux de rémunération de 2,25 % à compter du 1ᵉʳ janvier 2024, comparé aux 2 % en vigueur actuellement. Cependant, il est crucial de noter que cette revalorisation s’applique uniquement aux PEL ouverts à partir de cette date, excluant ceux déjà en existence. De surcroît, le taux du prêt épargne logement d’un PEL ouvert en ce début d’année augmentera de 3,20 % à 3,45 % ! Offrant ainsi des conditions plus avantageuses aux épargnants engagés dans cette voie financière.

 

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .