ALERTE CAF : mauvaise nouvelle, certains Français vont perdre leurs aides le 1er juillet 2023

Le 1er juillet 2023, de nouvelles conditions concernant le versement des prestations sociales seront mises en place. De ce fait, certains Français risquent de ne plus bénéficier de leurs aides. Les détails.

ALERTE CAF : mauvaise nouvelle, certains Français vont perdre leurs aides le 1er juillet 2023

Mauvaise nouvelle. De nouvelles conditions ont été mises en place pour toucher les aides de la CAF. On vous dit tout ci-dessous.

Un changement sur le versement

La fraude à la CAF est devenue de plus en plus courante. Face à cela, le gouvernement n’est pas resté sans rien faire. Il y a quelques mois, Gabriel Attal avait déjà parlé du renforcement des conditions pour recevoir les prestations sociales.

Un changement qui avait touché de nombreux Français. Le ministre avait révélé que « pour toucher le minimum vieillesse, ou les allocations familiales », il faut d’abord passer six mois en France. En revanche, pour pouvoir bénéficier des APL, il faut « passer huit mois en France ». Enfin, les bénéficiaires du RSA doivent s’assurer de passer « neuf mois » sur le territoire français.

Le gouvernement a tenu à durcir un peu plus les critères d’éligibilité aux aides sociales. Avant cela, ils avaient déjà « fliqué » les allocataires qui partiraient en vacances durant la saison estivale. De même, l’État souhaite aussi surveiller de près les comptes en banque. Par conséquent, certains Français risquent donc de ne plus toucher leurs aides.

Nouvelles conditions : comment faire pour continuer de toucher les aides de la CAF

Les nouvelles conditions pour toucher les aides de la CAF touchent également les comptes bancaires. Désormais, la caisse d’allocations familiales ne versera plus d’aides sociales sur un compte non-français ou non-européen.

Une nouvelle condition qui a été mise en place depuis le 1er juillet 2023. Ce changement s’applique sur les bénéficiaires du RSA, de la prime d’activité ainsi que de l’allocation familiale. Par conséquent, ceux qui ont un compte bancaire domicilié hors de la zone SEPA devront dire adieu à leurs aides sociales.

Pour pouvoir continuer de toucher aux aides de la CAF, il faut avoir un compte se trouvant dans, soit les 27 États membres de l’Union Européenne, soit les 3 Pays membres de l’Espace Economique Européen, et aussi les 6 autres pays, à savoir le Royaume-Uni, le Vatican, Andorre, la Suisse, San Marin et Monaco.

Si ce n’est pas le cas, il n’y a donc aucune solution que d’accepter la réalité, à savoir le fait que vous ne pouvez plus bénéficier des aides sociales de la CAF.

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.