ALERTE Faux billets : voici trois astuces redoutables pour reconnaître rapidement

Attention, certains billets qu’on voit en France sont faux. Heureusement, il existe quelques astuces pour les reconnaître. Pour en savoir plus, rendez-vous dans la suite de l’article.

ALERTE Faux billets : voici trois astuces redoutables pour reconnaître rapidement

Il y a plusieurs astuces qui permettent de reconnaître rapidement les faux billets. Pour cela, il suffit d’appliquer la méthode TRI.

publicité

Faites attention aux faux billets

Les billets que vous utilisez pour acheter quelque chose peuvent être faux. Certes, le nombre de faux billets a diminué sur le territoire français, mais il n’empêche qu’il en existe toujours jusqu’à présent. C’est pourquoi, il faut toujours rester prudent si vous avez des billets dans votre portefeuille ou dans votre poche.

publicité

Et si jamais, vous soupçonnez les billets que vous avez d’être un faux, alors il convient de vous rendre chez un banquier pour en savoir plus sur le sujet. Vous pouvez notamment demander plus d’informations sur le billet en question auprès de la Banque de France.

publicité

Et dans le cas où le billet est bel et bien faux, on ne pourra donc plus l’utiliser. La Banque de France vous donnera un reçu, mais vous n’obtiendrez pas un vrai billet. Toutefois, si vous avez eu ces faux billets suite à un retrait au distributeur ou au guichet, alors l’agence bancaire s’engage auprès de vous pour le changer.

publicité

Mais pour que tout cela soit possible, il est important de reconnaître à l’avance ces faux billets. Pour vous aider, voici quelques astuces que vous pouvez appliquer.

publicité

Reconnaître les faux billets : la méthode TRI

C’est la Banque centrale européenne (BCE) qui a fait part de cette astuce qui aide à reconnaître les faux billets. Il s’agit de TRI qui consiste à toucher, regarder et incliner, d’où l’appellation TRI.

publicité

Effectivement, avant d’aller plus loin, la première chose à faire est de toucher le billet en votre possession. C’est d’ailleurs l’une des méthodes les plus simples pour reconnaître un faux billet. Il est important de savoir qu’il ne suffit pas uniquement d’imprimer un billet sur du papier classique pour en créer un qui est faux.

publicité

Pour reconnaître les vrais, concentrez-vous sur la texture du billet. En plus d’être ferme, elle peut aussi être un peu croquante. Aussi, vérifiez le recto et s’il y a des petites lignes imprimées en relief, dans ce cas, il s’agit de vrais billets.

publicité

De même, le motif principal ainsi que le grand chiffre qui révèle la valeur du billet sont en relief.

Il faut bien regarder

En plus de toucher le billet, il faut aussi savoir bien le regarder, avec attention. Il faut examiner chaque recoin du billet pour reconnaître un faux. C’est ce qui vous aidera à constater encore plus le portrait de la princesse Europe, mais aussi la valeur et le motif principal.

De même, vous pourrez aussi remarquer un fil de sécurité. À titre informatif, c’est cette ligne sombre qu’on peut voir de haut vers le bas du billet. Aussi, le symbole de l’euro et la valeur du billet sont en petits caractères.

Il est également important de savoir que la valeur du billet est inscrite en haut à gauche. Néanmoins, une partie n’est pas visible sur chaque face du billet. Toutefois, si on prend le temps d’examiner, on peut voir les deux parties qui sont complémentaires. Ensemble, elles forment un chiffre unique.

Reconnaître un faux billet : incliner

Toucher et regarder ne suffisent pas pour reconnaître un faux billet. Il est aussi important d’incliner le billet en question pour savoir s’il est ou non authentique.

En réalité, lorsqu’on incline un billet, on peut apercevoir les reflets d’un hologramme. Ceci n’est visible que sur les vrais billets. Ainsi, si on inclinant, vous n’avez rien remarqué, il s’agit donc d’un faux billet.

Notons que cet hologramme se trouve sur la bande latérale s’il s’agit de petites coupures. Et pour les grosses coupures, on parle d’une pastille holographique argentée qui met en avant l’image de l’Europe.

Que peut-il arriver si on possède un faux billet ?

Les faux billets sont interdits en France, et l’article 442-2 du Code pénal en est la preuve. Celui-ci stipule que « le transport, la mise en circulation ou la détention en vue de la mise en circulation des signes monétaires contrefaisants ou falsifiés (…) ou des signes monétaires irrégulièrement fabriqués (…) sont punis ».

Ceux qui en possèdent peuvent donc en courir deux ans de prison. De plus, ils seront obligés de payer une amende allant jusqu’à 150 000 euros. C’est pourquoi, il faut toujours faire attention quant à l’authentification du billet qu’on possède chez soi. Pour certains, il peut s’agir d’un faux. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à procéder à la méthode de « TRI ».

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.