Retraites complémentaires Agirc-Arrco : ces discussions qui pourraient tout basculer

À la rentrée, les syndicats des salariés et le patronat vont s’échanger et parler de plusieurs sujets concernant la retraite. Ces discussions importantes vont peut-être tout changer sur l’Agirc-Arrco.

Retraites complémentaires Agirc-Arrco : ces discussions qui pourraient tout basculer

Des discussions importantes sur la retraite complémentaire Agirc-Arrco pourraient tout changer. Voici les sujets au menu durant ces échanges.

publicité

Discussions sur la retraite complémentaire Agirc-Arrco : revalorisation des pensions ?

La rentrée s’annonce plein de rebondissement pour les bénéficiaires des retraites complémentaires Agirc-Arrco. Après les vacances d’été, les syndicats de salariés et le patronat vont s’échanger et évoquer plusieurs sujets.

publicité

Parmi eux, les conséquences de la réforme de la retraite sur la retraite complémentaire Agirc-Arrco du secteur privé. Durant ces discussions importantes, on pourrait également évoquer la revalorisation des pensions du secteur privé.

publicité

Normalement, l’évolution des retraites complémentaires dépend de l’inflation. Toutefois, ces dernières années, les responsables de l’Agirc-Arrco n’ont pas utilisé ce mode de calcul au prétexte du redressement des comptes. Pourtant, suite à la réforme de retraite, le report d’âge veut aussi dire qu’il y aura des cotisations supplémentaires.

publicité

C’est pour cette raison que certains n’acceptent pas le fait qu’il n’aurait pas de revalorisation des retraites complémentaires en novembre. D’autant plus que pour les syndicats, ce serait le moment idéal de compenser « le préjudice » du report de l’âge des Français pour partir du monde du travail.

publicité

Reste donc à savoir ce qui va se passer lors de ces discussions. On devrait trouver une conclusion concernant la revalorisation des pensions du secteur privé avant la date d’échéance du mois de novembre prochain.

publicité

Que deviendra le « bonus-malus » ?

Durant ces discussions qui auront lieu à la rentrée, les syndicats et le patronat évoqueront notamment l’avenir du « bonus-malus ». Pour rappel, ce dispositif permet aux responsables de raboter 10% des pensions des retraités durant trois ans. Il consistait à inciter les salariés à travailler au-delà de l’âge légal.

publicité

Toutefois, suite au report de l’âge de 62 ans à 64 ans, les syndicats voudraient mettre un terme à l’application du « bonus-malus ». Un sujet qu’ils trouvent d’ailleurs très important et qui devrait être examiné le plus vite possible, s’agissant surtout des travailleurs qui veulent faire valoir leurs droits à la retraite au début de l’année 2024. Ces derniers ne savent toujours pas s’ils seront soumis au « bonus-malus ».

publicité

Ces discussions entre les syndicats et le patronat vont certainement changer beaucoup de choses concernant la retraite complémentaire Agirc-Arrco. Les concernés devront donc se préparer dès maintenant car cet échange s’annonce tel un grand bouleversement.

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .