ALERTE Séismes : quelles sont les régions les plus à risque, êtes-vous concernés ?

Étant donné l’alerte sismique lancée actuellement en France, il est important de savoir quelles sont les zones à risque.

ALERTE Séismes : quelles sont les régions les plus à risque, êtes-vous concernés ?

Découvrez quelles sont les zones les plus à risque d’être touchées par des séismes en France. Le pays a récemment lancé L’alerte sismique, après que la région ouest française a subit un tremblement de terre de 5,8 de magnitude. 

Séisme en France le 16 juin 2023

Le vendredi 16 juin 2023, vers 18 heures 38, la commune de Cram-Chaban en Charente-Maritime a été touchée par un séisme. Les secousses avaient une magnitude comprise entre 5,3 et 5,8. Heureusement, la catastrophe naturelle n’a fait aucune victime. Par ailleurs, il faut savoir que ce n’est pas la première ni la dernière fois que les français doivent faire face à un tremblement de terre. 

Comme l’a expliqué Yann Klinger, sismologue et directeur de recherche CNRS, les séismes surviennent en moyenne tous les cinq à dix ans en France. Avant 2023, le dernier séisme signalé dans le pays était en 2019. À l’époque, il y a eu 4 blessés et des dégâts matériels significatifs. Et à l’heure actuelle, le pays est toujours en état d’alerte. Par ailleurs, comment savoir si vous vous trouvez sur une zone à risque ?

Où sont les zones les plus à risque d’être touchées par des séismes en France ?

Une zone à risque de séismes se trouve principalement sur un sol déformé, proche d’une faille active. Comme l’a précisé Yann Klinger, les failles existantes représentent des accidents géologiques. Théoriquement, les zones sensibles du territoire français se trouvent dans les Alpes, le sud du massif armoricain, le piémont pyrénéen et la plaine d’Alsace ou encore dans les Vosges.

Le sismologue a cependant informé que les zones à risque de secousses ne changeront jamais, suivant l’histoire géologique. Par ailleurs, si certaines d’entre elles entrent clairement dans la liste, il ne faut pas exclure les autres régions. D’après les dires du scientifique, il ne faut pas exclure la possibilité d’existence d’une faille dans le pays. Aussi, l’injection de fluide pour sortir le gaz de schiste ont réactivé l’activité sismique de certaines zones. 

Si vous vous trouvez dans ces régions précitées, il faut s’attendre à tout moment que les failles se remettent en activité.

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.