Allocation de rentrée scolaire : Voici ce qui va changer pour la rentrée 2024

En ce dernier jour de décembre 2023, les plafonds de revenus pour l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) en 2024 sont officiellement annoncés.

Allocation de rentrée scolaire Voici ce qui va changer pour la rentrée 2024

L’année 2024 commence avec la publication des plafonds et autres nouvelles conditions de ressources pour l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) ! Des conditions dévoilées le 28 décembre 2023.

publicité

Les nouveaux plafonds de ressources pour l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS)

Le 28 décembre 2023, un arrêté publié au Journal officiel a établi les conditions de ressources nécessaires pour bénéficier de l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) lors de la rentrée 2024. Ces plafonds de ressources déterminent le seuil au-delà duquel les familles peuvent prétendre à cette aide financière ! Pou rappel, ce coup de pouce est destiné à soutenir les foyers modestes face aux dépenses liées à la rentrée scolaire. Pour l’année scolaire 2024 – 2025, le plafond des ressources pour l’allocation de rentrée scolaire est fixé à 20 878 euros par famille ! Auquel s’ajoutent 6 263 euros par enfant

publicité

Ainsi, une famille avec un unique enfant peut bénéficier de l’ARS si ses revenus n’excèdent pas 27 141 euros. Pour les familles ayant deux, trois, ou plus d’enfants, les plafonds s’élèvent respectivement à 33 404 euros et 39 667 euros ! Et ainsi de suite. Comparativement à la rentrée 2023, ces plafonds ont connu une augmentation légèrement supérieure à 5%. À titre d’exemple, le plafond précédent était de 19 827 euros par famille ! Avec un ajout de 5 948 euros par enfant. Totalisant ainsi 25 775 euros pour une famille avec un seul enfant.

publicité

Les avantages pour les familles avec plusieurs enfants

La particularité de l’ARS réside dans sa progression proportionnelle avec le nombre d’enfants au sein d’une famille. Chaque enfant supplémentaire engendre une hausse du plafond de revenus ! Cela permet aux familles nombreuses de rester éligibles même avec des revenus globaux plus élevés. Cette approche vise à soutenir les foyers qui font face à des charges financières accrues en raison du nombre d’enfants scolarisés

publicité

Il est important de noter que le montant exact de l’ARS à verser sera annoncé ultérieurement dans l’année ! Et il sera indexé sur les prix à la consommation. Pour la rentrée scolaire 2023, les montants variaient en fonction de l’âge de l’enfant ! Et ce allant de 398,09 euros pour les 6-10 ans à 434,61 euros pour les 15-18 ans. Cependant, il faut bien respecter les plafonds de ressources pour l’allocation de rentrée scolaire 2024.

publicité

Les conditions d’éligibilité  : plafonds de ressources pour  l’allocation de rentrée scolaire 2024

L’Allocation de Rentrée Scolaire, versée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA), vise à soutenir financièrement les familles aux revenus modestes pendant la rentrée scolaire. Cette aide concerne les enfants scolarisés, âgés de 6 à 18 ans ! Et son montant varie en fonction de l’âge de l’enfant. Chaque année, l’ARS est réévaluée en fonction de l’inflation. Pour être éligible à l’ARS pour l’année scolaire 2024-2025, les revenus nets de l’année 2022 seront pris en compte. Si les ressources dépassent légèrement les plafonds établis, il est possible de bénéficier de l’ARS différentielle. Cette dernière est accordée lorsque la différence entre les revenus et le plafond est inférieure au montant de l’allocation ! Permettant ainsi de toucher un montant ajusté.

publicité

Pour déterminer son éligibilité, il est recommandé d’effectuer une simulation sur les sites de la CAF ou de la MSA. L’article L. 543-1 du Code de la Sécurité Sociale précise également que l’enfant doit être scolarisé ! Que ce soit dans un établissement public ou privé, ou en suivant des cours par correspondance. Cependant, il faut respecter les plafonds des ressources pour l’allocation de rentrée scolaire 2024.

publicité

Les démarches administratives et les autres prestations familiales

En règle générale, une demande d’ARS n’est pas nécessaire pour les allocataires de la CAF ayant des enfants de 6 à 15 ans au 31 décembre suivant la rentrée. En effet, l’allocation est versée automatiquement en août ! Et ce, basée sur les informations détenues par la CAF concernant les revenus et la composition du foyer. Cependant, certaines démarches sont nécessaires dans deux cas spécifiques. Si l’enfant a moins de 6 ans et est inscrit en CP, un certificat de scolarité transmis par l’établissement doit être envoyé à la CAF. De même, pour les jeunes de 16 à 18 ans, une déclaration attestant de leur scolarité ou de leur apprentissage doit être faite en ligne sur le site de la CAF ! Et ce, dans la rubrique « Mon compte ».

publicité

L’ARS sera versée sur le compte où sont déjà perçues les allocations familiales. En 2024, d’autres prestations familiales telles que la prime à la naissance, l’allocation de base de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (Paje) et le complément familial voient également leurs plafonds de ressources augmenter de 5,3% ! Facilitant ainsi l’accès à ces aides pour davantage de familles. Cependant, il faut prendre en compte les plafonds de ressources pour l’allocation de rentrée scolaire 2024.

 

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.