Allocations familiales, invalidité, minimum vieillesse, APL : ces nouvelles conditions à remplir pour toucher les aides sociales

Pour lutter contre la fraude sociale et fiscale, de nouvelles conditions seront mises en place pour toucher les aides sociales. Autrement dit, les mesures vont se durcir.

Allocations familiales, invalidité, minimum vieillesse, APL  ces nouvelles conditions à remplir pour toucher les aides sociales

Pour lutter contre la fraude sociale et fiscale, de nouvelles conditions seront mises en place pour toucher les aides sociales. Autrement dit, les mesures vont se durcir.

publicité

Des nouvelles conditions pour toucher les aides sociales

La réforme des retraites continue à créer des rebondissements. Sachez alors que dans le cadre de celle-ci, les conditions d’attribution des retraites vont subir un changement important, selon l’exécutif. D’après, Gabriel Attal, ministre du Budget, les règles vont se durcir. Vous l’avez compris, cette réforme touchera de nombreuses personnes qui jusqu’à aujourd’hui étaient éligibles à la retraite.

publicité

Notant que l’un des objectifs de la réforme de retraites qui crée la polémique est de moderniser le système de retraite français. Raison pour laquelle il est recommandé d’être à l’affut des changements qui pourraient impacter les citoyens et le système de retraite.

publicité

Ainsi, dans le cadre de cette réforme, les conditions de résidence pour toucher les aides sociales vont se durcir. Dans son annonce, Gabriel Attal a affirmé que pour bénéficier d’une prestation sociale, il faut résider neuf mois par an en France, contre six mois auparavant, au minimum. Cette nouvelle règle sera mise en vigueur à compter de janvier 2024. Et elle concerne, les allocations familiales, le minimum vieillesse, l’assurance veuvage ou l’allocation supplémentaire d’invalidité.

publicité

Une chose est sure, cette réforme va bouleverser la vie des travailleurs qui passent une grande partie de leur temps à l’étranger. C’est par exemple le cas des travailleurs saisonniers ou des personnes qui voyagent fréquemment. En tout cas, ils seront obligés de s’organiser afin de continuer à bénéficier des aides sociales auxquelles ils ont droit.

publicité

Aides sociales : exit les comptes bancaires étrangers

Concernant les APL, elles ne seront plus versées que pendant huit mois, au lieu de neuf. Autrement dit, les bénéficiaires auront désormais un mois manquant. Ce qui sans doute aura un impact important dans leur budget. Ils pourraient par exemple chercher d’autres sources de financement pour combler cette lacune.

publicité

Enfin, à compter du 1er juillet, les aides sociales ne seront plus versées sur des comptes bancaires hors de l’Union européenne, soit à l’étranger. Cette nouvelle mesure vise à lutter contre la fraude aux cotisations sociales. Mais aussi, à renforcer l’intégrité des systèmes de sécurité sociale. Les bénéficiaires concernés doivent commencer à trouver des alternatives afin de continuer à percevoir les aides sociales.

publicité

Une chose est sure, ces nouvelles obligations pour toucher les aides sociales vont impacter la vie de nombreuses personnes.

publicité

Écris par Inès Denne