Amandine Pellissard maman d’une grande prématurée, sa première séance de peau à peau avec sa fille Maéna

Le dernier accouchement d’Amandine Pellissard ne se passe absolument pas comme prévu pour le plus grand désespoir de la mère de famille. 

Amandine Pellissard maman d'une grande prématurée, sa première séance de peau à peau avec sa fille Maéna

Amandine Pellissard retrouve sa fille prématurée dans les bras pour une première séance de peau à peau tout en émotion. 

Amandine Pellissard : La naissance prématurée de sa fille Maéna

Il y a encore quelques jours, Amandine,profitatit de sa dernière grossesse sans trop y penser. Mais le 3 août dernier, elle a ressenti des choses inhabituelles à sa 26ᵉ semaine de grossesse. En fait, la poche des eaux a percé sans qu’elle s’en rende compte. De ce fait, la fille d’Amandine Pellissard a vu le jour un peu plus tôt que prévu. En effet, on ne l’attendait que pour le mois de novembre de cette année. On peut donc voir une première photo de la petite Maéna sur le compte Instagram de la maman.

Cet accouchement prématuré n’était pas prévu. Au départ, Amandine Pellissard devait rester à l’hôpital jusqu’à la fin de sa grossesse. Cependant, pour des raisons non précisées, la naissance a eu lieu le 6 août 2023. La jeune maman et son mari ont été surpris mais tout s’est bien passé. Maéna Pellissard est née en avance, pesant seulement 800 g. C’est très petit par rapport aux bébés qui pèsent en moyenne entre 2 et 3 kg. Heureusement, malgré sa fragilité, la petite Maéna respire et digère correctement dans sa couveuse. Ses parents sont soulagés et admiratifs devant sa force.

Un moment hors du temps qui va être gravé dans le cœur de la mère de famille

En regardant ce tout petit bébé, on peut comprendre l’inquiétude d’Alexandre Pellissard et de sa femme. Mais ils voient aussi que la petite fille est très courageuse malgré sa petite taille. Même si elle pèse très peu, Maéna Pellissard montre qu’elle est forte. Elle respire à l’aide d’un masque à oxygène dans sa couveuse et semble prête à se battre pour vivre. Ses parents sont là pour la soutenir à chaque étape.

Amandine Pellissard dit : « Ma fille mène le plus gros du combat… On va l’accompagner jusqu’au bout, j’ai confiance en elle et en l’équipe soignante ». Le 7 août, Amandine a enfin pu prendre sa fille dans ses bras à l’hôpital, pour un contact peau à peau. C’est quand le bébé est posé tout contre sa maman ou son papa. Maéna Pellissard a sûrement aimé ce moment tendre avec sa maman.« On était tellement bien comme ça. », déclare Amandine Pellissard. Rappelons que dans les prochains jours,Amandine Pellissard va rester auprès de sa fille prématurée tous les jours. En effet, elle a la chance d’habiter non loin de l’établissement qui prend en charge son bébé.

Écris par Laura Laura