Après la sécheresse, une invasion acridienne s’apprête à frapper la province de Settat

Inès Denne
3 Min Read

L’invasion acridienne dans la province de Settat est de lourde conséquence ! Découvrez ce qu’il faut savoir sur ce phénomène.

publicité

Une invasion acridienne qui fait ravage dans la province de Settat !

C’est une triste nouvelle. Au Maroc, dans la région d’Oulad Fares, province de Settat, des acridiens ont envahi la plantation. Un envahissement qui a causé de graves dégâts aux feuilles des arbres fruitiers, ainsi, qu’aux autres cultures déjà hypothéquées par la sécheresse. Selon le quotidien Al Akhbar, ce phénomène  a mis en état d’alerte les autorités compétentes de la province.  En effet, les autorités locales de la province de Settat ainsi que les services compétents au niveau du Centre national de lutte antiacridienne étaient, en état d’alerte, lundi et mardi derniers. Et ce, à cause d’une attaque d’acridiens en grand nombre dans la région d’Oulad Fares. Effectivement, ces insectes ont sérieusement endommagé les feuilles des arbres fruitiers. Notamment en envahissant la zone en fin de semaine dernière, et d’importantes superficies d’autres cultures et de pâturages dans la région.

publicité

Force est de constater que l’invasion acridienne a été un coup dur pour la province de Settat. En effet, l’apparition de ces criquets rase tout sur leur passage. Et cela a semé la terreur chez les agriculteurs de la région et sa population. D’ailleurs, ces agriculteurs,  craignaient la perte de ce qui reste de cette campagne agricole déjà hypothéquée par la sécheresse. Par ailleurs, ils craignaient également la propagation du phénomène aux autres régions. Particulièrement, celle des virus qui s’attaquent aux organismes végétaux.

publicité

Un phénomène déjà observé en 2012 

En 2012, à Madagascar, on estimait  13 millions de personnes  victimes d’insécurité alimentaire à cause d’une invasion acridienne massive. C’est pourquoi, les agriculteur marocains craignent le pire. Face à cela, les services compétents se sont rendus sur les lieux, mardi, en vue de s’enquérir de la situation, d’estimer les dégâts engendrés. Et surtout de prendre les mesures urgentes et appropriées afin d’éviter la propagation de ces insectes ravageurs aux autres régions. En effet, l’invasion acridienne perturbe la province de Settat.

publicité

Apparemment, le phénomène de ces criquets, serait dû aux fortes chaleurs qui règnent dans la région. À noter qu’il reste saisonnier et passager ! Il s’agit d’un phénomène qui a été relayé sur les réseaux sociaux par les agriculteurs. Oui, ces derniers ont posté des photos et vidéos montrant ces insectes ravageurs envahissant les cultures et les pâturages de la région. Et d’avertir contre le risque de propagation vers d’autres régions.

publicité
Share This Article