Arnaque au faux conseiller bancaire : Le nombre de victimes ne cesse d’augmenter

Marie a été trompée par de faux conseillers bancaires. Ils lui ont volé une grosse somme d’argent.

Arnaque au faux conseiller bancaire Le nombre de victimes ne cesse d'augmenter

Une dame âgée de 81 ans nommée Marie a été ciblée par l’arnaque au faux conseiller bancaire. Les fraudeurs prétendent que la victime a été visée par une tentative de fraude bancaire. Le but de cette fausse alerte est de voler le plus d’argent que possible à la victime. C’est une situation très difficile pour cette retraitée.

publicité

Arnaque au faux conseiller bancaire : la vulnérabilité de nos informations personnelles

Le mardi 14 novembre, Marie a rejoint d’autres personnes au commissariat. Elle est la cinquième victime de l’arnaque au faux conseiller bancaire en une journée. Malgré sa vigilance habituelle, elle a été trompée par les fraudeurs. Cette expérience douloureuse montre que même les personnes prudentes peuvent être piégées. Les escrocs utilisent divers moyens pour obtenir nos informations personnelles. Cela met en évidence le risque que nos informations circulent sans contrôle et tombent entre de mauvaises mains.

publicité

Arnaque au faux conseiller bancaire : le mode opératoire des escrocs

Marie a été victime de l’arnaque au faux conseiller bancaire. Un individu se faisant passer pour un employé de sa banque l’a contactée. Il prétend qu’un virement suspect avait été tenté depuis son compte. Il lui a alors demandé de fournir des informations sensibles sous prétexte de sécuriser ses comptes. Cependant, cette demande était en réalité une tentative de fraude. Les banques rappellent l’importance de ne jamais divulguer de telles informations par téléphone. Cette escroquerie peut affecter n’importe qui. Il est crucial de rester vigilant et de ne pas céder à de telles tentatives d’escroquerie. Les fraudeurs utilisent divers moyens pour obtenir des informations personnelles. Mais, il est essentiel de ne jamais divulguer de données bancaires par téléphone.

publicité

Marie se sent très mal à cause de cette arnaque au faux conseiller bancaire. Elle se rappelle d’un homme aimable au téléphone. Il parlait bien, ce qui l’a beaucoup troublée. Elle se sentait déjà fragile après avoir perdu son mari récemment. Les escrocs profitent souvent de ces moments difficiles pour viser les gens. Marie souligne à quel point elle était perturbée par la situation. Elle était incapable de voir la fraude derrière le comportement gentil de l’escroc. La perte de son mari a ajouté à sa fragilité émotionnelle. Ils exploitent souvent ces moments de vulnérabilité pour tromper leurs victimes. Pour Marie, cette expérience a été très douloureuse.

publicité

L’importance de la vigilance

Le samedi 11 novembre, Marie reçoit deux messages sur son téléphone. Cela concerne une tentative de paiement suspect avec sa carte de crédit. Ces SMS mentionnent les quatre premiers et les quatre derniers chiffres de sa carte. Un message rassurant de sa « banque » lui annonce que le montant de 4 950 euros ne sera pas débité de son compte. On lui propose de contacter un numéro commençant par 09 pour obtenir plus d’informations. Cependant, les banques rappellent sans cesse que leurs services n’envoient jamais de SMS à leurs clients ni ne les appellent. Il est donc important de rester vigilant face à de telles situations et de ne pas divulguer d’informations personnelles.

publicité

Dans son cas, Marie illustre comment les fraudeurs profitent des moments de faiblesse. En deuil, elle a momentanément perdu son sens habituel de discernement. Sa méfiance habituelle a faibli pendant ces quelques instants. Un détail l’a intriguée : « Il connaissait le montant exact sur mon compte bancaire ! » Cela l’a mise en confiance. Plus tard, elle a compris que les quatre premiers chiffres d’une carte bancaire indiquent la banque. Tandis que les quatre derniers sont imprimés sur les reçus de paiement. Cette révélation l’a troublée. En répondant au faux conseiller, elle a malheureusement confirmé son numéro de carte bancaire. Cette expérience montre combien il est essentiel d’être vigilant et de ne pas se laisser berner par des détails.

publicité

Un processus de remboursement difficile

Le lendemain, l’homme a même rappelé Marie pour la rassurer. Pourquoi ? Peut-être pour endormir sa méfiance. En effet, près de 8 000 euros ont été dépensés depuis le compte de Marie. Maintenant, Marie réclame à sa banque le remboursement. Mais la banque refuse pour le moment. Marie discute avec eux pour essayer de trouver une solution. Ainsi, cette situation est difficile pour cette victime de l’arnaque au faux conseiller bancaire.

publicité

En cas d’escroquerie avérée, c’est à la banque de prouver que le client est responsable pour refuser de rembourser. Mais les conséquences sont graves. Au premier semestre 2023, cette arnaque a causé plus de 200 millions d’euros de dégâts. En 2022, plus de 30 000 personnes ont été victimes, pour un total de plus de 100 millions d’euros de pertes. Ainsi, ces chiffres montrent combien cette arnaque est sérieuse et les dégâts qu’elle peut causer. Il est important que les banques agissent pour protéger leurs clients.

publicité

Écris par Christine