Arnaque : Se faire rembourser par sa banque est un parcours du combattant

Les banques doivent rembourser leurs clients en cas de fraude. Mais, ils veulent des preuves avant de rembourser.

Arnaque Se faire rembourser par sa banque est un parcours du combattant

Obtenir un remboursement de la banque en cas d’arnaque peut être difficile. Les clients doivent souvent montrer qu’ils n’ont pas fait d’erreur importante. Cela signifie qu’ils doivent fournir des preuves. Parfois, les banques contestent les demandes de remboursement.

publicité

Obtenir un remboursement de la banque en cas d’arnaque : une tâche difficile

Les arnaques liées aux banques augmentent depuis quelques années. Ces cas font peur aux gens, qui craignent de voir leur argent disparaître. Suite à la diffusion de nombreux scandales, les consommateurs sont de plus en plus méfiants. Pourtant, obtenir un remboursement de la banque en cas d’arnaque n’est pas simple. Selon Le Parisien, le processus peut être difficile. En effet, cela peut être compliqué même si la loi oblige les banques à rembourser en cas de fraude. Les clients doivent parfois se battre pour récupérer leur argent. Cela ajoute du stress à une situation déjà difficile. Les gens se sentent parfois démunis face à ces escroqueries. Ils espèrent que les autorités prendront des mesures.

publicité

Selon Maxime Delespaul, il est toujours possible de demander un remboursement de la banque en cas d’arnaque. Même si cela ne couvre pas toutes les pertes. Un exemple cité est celui de Willy. C’est un retraité qui a été victime d’un piratage de son compte bancaire. Pendant plus de six mois, il a dû se battre. Durant cette période, il obtient un remboursement de 7 200 euros. Initialement, la Société Générale lui a refusé le remboursement. La banque a affirmé que c’est un manque de sécurité dans l’utilisation de ses moyens de paiement. Ainsi, Maxime Delespaul conseille aux victimes de fraude bancaire de chercher de l’aide juridique. Il souligne également l’importance de protéger ses informations personnelles. Selon lui, il faut signaler immédiatement tout mouvement suspect sur son compte bancaire.

publicité

Remboursement de la banque en cas d’arnaque : les conseils d’un avocat

Autrefois, la banque évitait le remboursement de leurs clients en cas d’arnaque. Selon Maxime Delespaul, les banques étaient souvent contraintes de rembourser leurs clients lorsqu’elles perdaient en justice. Mais cela leur coûtait cher. Cependant, cette attitude commence à changer en raison d’un taux d’intérêt majoré qui rend ces procès plus coûteux. Malgré cela, certaines banques persistent dans cette mauvaise habitude. Maxime Delespaul souligne que cette situation montre qu’il reste important pour les clients de faire valoir leurs droits en cas de fraude bancaire. Il encourage les victimes à ne pas hésiter à signaler toute activité frauduleuse aux autorités compétentes.

publicité

Maxime Delespaul recommande aux victimes d’arnaques bancaires de déposer une plainte si leur banque refuse de les rembourser. D’après lui, les banques perdent lorsqu’une action en justice est menée correctement. Cependant, il est possible d’obtenir un remboursement de la banque en cas d’arnaque sans avoir à passer devant les tribunaux. En effet, environ la moitié à 60 % des cas peuvent être résolus simplement en envoyant une lettre selon Delespaul. Cela implique de choisir avec soin les mots utilisés pour formuler la demande de remboursement. En suivant cette approche, les consommateurs peuvent espérer récupérer leur argent sans avoir à engager des procédures judiciaires longues.

publicité

Un cas exceptionnel

Même si cela peut sembler difficile, il y a parfois des exceptions. Romain a eu la chance d’obtenir rapidement un remboursement de sa banque après une fraude à sa carte bancaire survenue il y a deux ans. Il raconte : « C’était tellement simple que j’ai été surpris. On m’a dit que j’avais dépensé 700 euros pour une commande sur le site Zalando. Mais je n’avais jamais eu de compte chez Zalando. La banque m’a immédiatement remboursé ». Son expérience montre que les banques peuvent agir rapidement et efficacement pour résoudre les problèmes de fraude. Cependant, il est essentiel pour les victimes de fournir toutes les informations nécessaires pour faciliter le processus de remboursement.

publicité

Une sécurité renforcée

Depuis 2021, une nouvelle règle est en place pour les paiements en ligne de plus de 30 euros. Cette règle découle de la directive sur les services de paiement (DSP2), adoptée en 2015 par le Parlement Européen. Lorsque vous effectuez un achat sur internet, vous recevez un code par SMS. Toutefois, il est important de noter que l’existence de cette authentification forte ne garantit pas automatiquement que la transaction est valide. En effet, la banque peut demander une preuve de la négligence du client pour rembourser les sommes perdues en cas de fraude. Cela signifie que la responsabilité du client est également prise en compte dans le processus de remboursement en cas de fraude.

publicité

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.