Assurance habitation : Découvrez les villes où elle est plus chère en 2024

Les prix des assurances maison peuvent varier selon les villes. Certaines villes sont plus chères à assurer que d’autres.

Assurance habitation Découvrez les villes où elle est plus chère en 2024

Les prix des assurances habitation varient beaucoup selon les régions et départements de la France. En effet, les tarifs peuvent être très différents. Cette disparité s’explique notamment par les risques spécifiques auxquels sont exposés les habitants. Voici les villes où l’assurance habitation est la plus chère.

publicité

Assurance habitation : les villes les plus chères de France

Une nouvelle recherche menée par la compagnie d’assurance en ligne Acheel a révélé des différences de prix pour l’assurance maison en France. Pour cette étude, Acheel a examiné 100 000 contrats d’assurance. Les villes où l’assurance habitation est la plus chère sont observées en Occitanie, en Île-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur. En moyenne, les appartements coûtent 107,73 euros dans ces régions. Ces régions présentent des variations de prix considérables par rapport à d’autres régions du pays. Les données soulignent l’importance de comparer les offres d’assurance habitation selon la région où l’on habite. Il est également crucial de comprendre les facteurs qui influencent les tarifs.

publicité

Les villes la plus chère en assurance habitation : les différents facteurs

Les primes d’assurance élevées sont causées principalement par de nombreux facteurs. Selon Assurland, la localisation et l’exposition aux risques ont un impact majeur sur les primes d’assurance. Dans ces villes, l’assurance habitation est la plus chère. En revanche, les tarifs sont les plus avantageux en Bretagne et dans les Pays de la Loire. Ces régions bénéficient ainsi de coûts d’assurance moins élevés. Cette différence de prix est significativement influencée par les niveaux de risques associés à chaque endroit. Par conséquent, les habitants de ces régions bénéficient de primes plus abordables pour assurer leur domicile. Cette observation souligne l’importance de la géographie et des risques dans le calcul des primes d’assurance habitation.

publicité

En analysant l’assurance habitation par région pour les appartements, on observe que l’Île-de-France est l’une des villes les plus chères. Cela peut atteindre 118,08 euros par an. En revanche, la Bretagne se positionne comme la région la moins chère. Elle affiche une prime annuelle de seulement 71,64 euros. Entre ces deux extrêmes, les prix varient. Dans les Pays de la Loire, la prime annuelle s’élève à 76,82 euros. Au Centre-Val de Loire, elle est de 82,04 euros par an. En Normandie, elle atteint 83,27 euros. Dans le Grand Est, le coût annuel est de 89,27 euros. En Nouvelle-Aquitaine, il est de 89,49 euros. En Bourgogne Franche-Comté, la prime annuelle se chiffre à 92,47 euros. Dans les Hauts-de-France, elle est de 97,44 euros. En Auvergne-Rhône-Alpes, les résidents paient 99,99 euros par an. Enfin, en Occitanie, la prime moyenne s’élève à 107,73 euros.

publicité

Les grandes villes

Paris, Marseille et Nice se distinguent comme les endroits où l’assurance habitation coûte le plus cher. Cela s’explique par la densité de population et les risques élevés, selon le comparateur d’assurances. Les tarifs annuels moyens dépassent ainsi les 120 euros pour les appartements dans ces villes. Cette situation rend les assurances plus coûteuses pour les habitants de ces régions. En raison de la concentration de population et des risques associés, les compagnies d’assurance doivent compenser en augmentant les primes. Par conséquent, les résidents de ces villes doivent dépenser plus pour assurer leur habitation. Cette réalité souligne l’importance pour les citoyens de comprendre les variations de prix d’assurance en fonction de leur emplacement géographique.

publicité

En Brest, le montant de la prime d’assurance habitation est inférieur à 70 euros. Si l’on se penche sur les cinq principales villes de plus de 100 000 habitants où la prime est la plus élevée. Paris et Boulogne-Billancourt se démarquent avec des primes respectives de 138,41 euros et 130,21 euros. Cette différence de tarif s’explique en grande partie par la densité urbaine de Marseille, Montreuil et Saint-Denis. Ils sont également parmi les cinq villes où les primes sont les plus élevées. En effet, les risques d’incidents sont plus fréquents dans les zones urbaines densément peuplées. Cela oblige les compagnies d’assurance à fixer des primes plus élevées pour couvrir ces risques accrus.

publicité

La liste des villes qui affichent des tarifs moins élevés

Parmi les villes où la prime d’assurance habitation est la moins élevée. Brest se positionne en tête avec un montant de 69,70 euros. Rennes occupe la deuxième place avec une prime de 70,17 euros, suivie d’Angers à 72,82 euros. Ensuite, Caen se positionne avec une prime de 77,97 euros, et Limoges avec 79,03 euros. Ces chiffres mettent en lumière le lien étroit entre le coût de l’assurance habitation et les risques encourus. Cependant, il est important de noter que la valeur du patrimoine assuré joue également un rôle déterminant dans le calcul de la prime d’assurance. Ainsi, les compagnies d’assurance tiennent compte à la fois des risques et de la valeur des biens assurés pour établir les tarifs.

publicité

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .