Assurance-vie : Cette méthode efficace pour retirer votre argent sans impôts

On peut retirer de l’argent d’une assurance vie quand on veut. Mais cela peut coûter cher en taxes. Il y a des astuces à suivre pour éviter cela.

Assurance-vie Cette méthode efficace pour retirer votre argent sans impôts

Vous avez la liberté de retirer de l’argent de votre assurance vie quand vous en avez besoin. Cependant, il existe des méthodes simples pour retirer votre capital de votre assurance vie sans taxe. Découvrons ensemble comment adopter cette stratégie.

publicité

Assurance vie : comment fait-on pour retirer son capital sans taxe ?

Contrairement à ce que l’on pense souvent, l’argent que vous placez dans une assurance vie n’est pas bloqué. Vous pouvez retirer une partie de cet argent à tout moment si vous en avez besoin. C’est ce qu’on appelle un rachat partiel du contrat. En effectuant un rachat partiel, vous récupérez une partie de l’épargne que vous avez accumulée dans votre assurance vie. Pendant ce temps, le contrat continue de fonctionner et de générer des rendements. Cela vous permet de bénéficier des avantages de votre épargne tout en ayant accès à une partie de votre capital. Ainsi, vous avez la liberté de gérer votre argent selon vos besoins. Vous pouvez retirer une partie de votre capital de votre assurance vie sans taxe.

publicité

Il est recommandé de choisir les anciens contrats pour retirer une partie de votre capital de votre assurance-vie sans taxe. Ces contrats bénéficient d’une exonération totale de l’impôt sur le revenu pour les intérêts générés. Opter pour ces anciens contrats peut être avantageux pour éviter les charges fiscales. En effet, les intérêts accumulés sur ces contrats sont exempts d’impôt. Cela signifie que vous pouvez retirer votre capital sans avoir à payer de taxes supplémentaires. Ainsi, cette stratégie peut être particulièrement intéressante si vous prévoyez des retraits réguliers. En choisissant judicieusement votre contrat d’assurance-vie, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux significatifs tout en sécurisant votre épargne pour l’avenir.

publicité

Assurance vie : une autre astuce pour retirer son capital sans taxe

Une autre astuce pour retirer son capital sans taxe consiste à bien étudier les documents fournis par la compagnie d’assurance vie. Ces documents contiennent des informations importantes. En les examinant attentivement, vous pourrez mieux comprendre votre contrat d’assurance-vie. De plus, vous pouvez trouver des moyens de minimiser les charges fiscales. En plus de ces données, les documents peuvent également fournir des détails sur les options de retrait disponibles. En comprenant pleinement les termes de votre contrat, vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées. Ainsi, cette approche vous permettra de gérer votre épargne de manière efficace.

publicité

Pour déterminer la part de capital à retirer, il suffit de diviser le montant total des bénéfices par la valeur initiale de l’assurance-vie. Cette opération doit être réalisée pour chaque contrat détenu par le souscripteur. Lorsque les abattements fiscaux ne sont pas disponibles. Il est recommandé de choisir le contrat qui a généré le moins de rendements. Ainsi, les intérêts générés sur le capital retiré seront réduits, ce qui entraînera une diminution des taxes à payer. Il est essentiel de prendre en compte ces éléments lors de la planification des retraits afin d’optimiser la gestion fiscale de votre assurance-vie. En choisissant judicieusement les contrats à utiliser, vous pouvez maximiser vos avantages tout en minimisant vos obligations fiscales. Cette approche vous permettra de retirer une partie de votre capital de votre assurance vie sans taxe.

publicité

Le choix entre le prélèvement forfaitaire et impôt

Lorsque vous devez payer des impôts sur les bénéfices de votre assurance-vie. Il est recommandé d’envisager cette approche. Cela se produit lorsque les gains réalisés sont soumis à une taxation plus élevée en fonction de votre tranche d’imposition. Pour les sommes investies avant 2017, le taux de retenue est de 15 % pour un contrat détenu entre 4 et 8 ans. Tandis qu’il est de 7,5 % pour ceux détenus depuis plus de 8 ans. Pour les versements effectués après septembre 2017, ce taux s’élève à 12,8 %. Il est donc important de tenir compte de ces taux d’imposition lors de la planification de vos retraits afin de minimiser les taxes à payer. En choisissant judicieusement la manière de retirer votre capital, vous pouvez optimiser vos avantages financiers.

publicité

L’optimisation de l’abattement fiscal

Si une personne détient deux contrats d’assurance-vie de moins de huit ans. Il est recommandé de retirer de l’argent du contrat le plus récent. Cela est dû au taux d’imposition des intérêts de 12,8 % qui s’applique dans ce cas. Toutefois, les retraits entre 4 et 8 ans seront taxés à 15 %. Il est donc important de prendre en considération ces éléments lors de la planification des retraits. Ainsi, opter pour le contrat le plus récent peut permettre de réduire les taxes à payer. En choisissant judicieusement le contrat à partir duquel effectuer les retraits, il est possible de minimiser les obligations fiscales.

publicité

Les souscripteurs qui ont versé de l’argent sur une assurance-vie avant le 27 septembre 2017 bénéficient d’une réduction d’impôt. Dans ce cas, ils ne paient que 7,5 % d’impôt sur les bénéfices. Après avoir soustrait un montant de 4 600 euros pour une personne seule et 9 200 euros pour les couples. Cela signifie que vous paierez moins d’impôts. C’est une bonne nouvelle car cela vous permettra de garder une plus grande partie de votre argent pour vous et votre famille.

publicité

Écris par Christine