ATTENTION Arnaque aux faux conseillers bancaires : les escrocs risquent jusqu’à 5 ans de prison

L’arnaque aux faux conseillers bancaires est actuellement très répandue en France. Les âlloteurs osent viser des personnes haut placées.

Explosion des arnaques aux faux conseillers bancaires : le gouvernement lance l'alerte

700 personnes ont été victimes d’arnaques aux faux conseillers bancaires, dont l’ancien ministre des Finances Dominique Strauss-Kahn.

L’arnaque aux faux conseillers bancaires : une escroquerie bien organisée

Une nouvelle forme d’arnaque s’est répandue dans toute la France ces dernières années. Aussi connue sous l’appellation “arnaque au âllo”, l’arnaque aux faux conseillers bancaires a fait près de 700 victimes. Les malfaiteurs qui travaillent en équipe ont élaboré un plan détaillé afin d’hameçonner les gens. 

Les âlloteurs achètent des données personnelles et bancaires sur Internet, puis se font passer pour des agents anti-fraude de banque. Utilisant la technique du “spoofing”, ils s’accaparent du numéro de la banque.

Pris au piège, les victimes n’hésitent pas à valider leurs achats en ligne, ainsi que les transferts d’argent sans savoir que l’opération dérive vers les comptes des arnaqueurs. 

Les allôteurs ont réussi à extorquer 25 000 euros à l’ancien ministre des Finances

Ne sélectionnant pas leurs victimes, les faux conseillers bancaires vont jusqu’à arnaquer des personnes haut placées. Et parmi eux, il y a des célébrités, et même des hommes politiques. L’ancien ministre des Finances, Dominique Strauss-Kahn, en fait justement partie. Il avait perdu 25 000 euros à cause de l’arnaque aux faux conseillers. Les malfaiteurs lui ont fait valider un achat dans une boutique cartier. Grâce à cette affaire, le tribunal a ouvert l’enquête et a retenu 37 victimes, dont le préjudice atteint un total de 190 000 euros. En avril 2023, les médias ont annoncé la condamnation de 9 hommes.

Les malfaiteurs risquent 5 années d’emprisonnement

Une organisation qui pratique l’arnaque aux faux conseillers bancaires a été découverte suite à une enquête. Ainsi, 9 hommes ont été condamnés en avril 2023 dans la capitale française. Le tribunal correctionnel a ordonné deux ans d’emprisonnement avec sursis à cinq ans dont quatre fermes. Une peine qui, espérons-le, pourra décourager les autres arnaqueurs qui sont encore en liberté.

Toutefois, vous devez vous méfier. Rappelez-vous qu’un établissement bancaire ne va jamais vous demander des informations personnelles ou même vos données bancaires. Si vous avez des doutes ou si vous remarquez une opération douteuse, il est préférable de contacter directement votre banque.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.