Cette facture obligatoire va coûter beaucoup plus cher à 20 millions de Français

Attention, les propriétaires redevables à la taxe foncière doivent payer encore plus cette année. Pour cause, cette taxe locative va connaître une hausse en 2024. Les détails.

Cette facture obligatoire va coûter beaucoup plus cher à 20 millions de Français

Les propriétaires de biens immobiliers devront se préparer dès maintenant. Une hausse de la taxe foncière est prévue en 2024.

publicité

Nouvelle année, nouvelles dépenses

La nouvelle année rime toujours avec l’augmentation de certains dispositifs. Pour 2024, le gouvernement a prévu plusieurs revalorisations, notamment au niveau de la retraite ainsi que les aides sociales. Certains pourront aussi profiter d’une hausse de leur salaire, de quoi leur permettre d’améliorer leur mode de vie.

publicité

Seulement, la hausse ne s’applique pas uniquement sur vos rémunérations et les prestations sociales puisque cela est également valable sur le coût de la vie en France. Effectivement, plusieurs achats du quotidien vont subir une augmentation en 2024. De même, certaines factures vont également connaître une hausse. De ce fait, les Français devraient se préparer dès maintenant.

publicité

Dans le détail, les dépenses les plus importantes représentent environ 30 à 60% du budget mensuel des foyers français. Cela regroupe des dépenses liées à l’habitation, l’énergie, mais aussi la santé et la communication, ainsi que le transport.

publicité

Néanmoins, les frais du logement restent le plus significatif pour les ménages modestes, que ce soit le loyer ou le crédit. Et si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, il faut que vous vous prépariez à payer encore plus cher cette facture.

publicité

Hausse de la taxe foncière en 2024 : à quoi doit-on s’attendre ?

La taxe foncière est un impôt qui s’applique à tous les propriétaires d’un ou plusieurs résidence(s). En France, il y a environ 20 millions de personnes qui sont redevables de cette taxe. Et ces derniers ne vont pas être contents puisque cet impôt va subir une hausse cette année.

publicité

Une augmentation qui survient après la hausse minimale que la taxe foncière avait déjà connue en 2023. Celle-ci était à hauteur de +7,1% minimum à ce moment-là. Et à cela s’ajoutent certains surplus locaux qui ont encore plus fait flamber la facture de certaines personnes. Parmi ceux qui ont subi cette hausse, on compte Paris (59%), Meudon (42,2%), Grenoble (31,5%) ainsi que Bobigny (25,6%).

publicité

Et pour cette année 2024, l’augmentation sera moins importante, mais il n’empêche que la taxe foncière connaîtra toujours une hausse.

publicité

À combien s’élève cette hausse de la taxe foncière en 2024 ?

Si l’on prend en compte l’évolution de l’inflation sur le territoire français, on constate que les propriétaires doivent payer une somme plus élevée de 3,9%. Autrement dit, il y aura une hausse de 3,9% pour la taxe foncière, par rapport en 2023.

Concrètement, si en 2023, vous avez dû payer une taxe de 500 euros, alors il s’élèvera, à minima, à 519,50 euros pour cette nouvelle année. Ceux qui devaient régler 800 euros l’année dernière verront leur taxe foncière augmenter de 831,20 euros en 2024. Puis il passe de 1000 à 1039 euros ou encore de 2000 à 2078 euros.

Une hausse supplémentaire appliquée ?

Sachez que votre facture en 2024 peut encore plus flamber que prévu si jamais votre commune et/ou intercommunalité décide d’appliquer une hausse supplémentaire. Néanmoins, rien n’est encore officiel concernant ce surplus supplémentaire puisque les collectivités ont jusqu’au mois d’avril pour décider de ce qu’elles vont faire.

Dans le détail, il peut y avoir trois différentes décisions qui peuvent être appliquées. Premièrement, les collectivités pourraient décider de ne pas appliquer une hausse supplémentaire, ou augmenter encore plus que prévu. Enfin, elles peuvent aussi apporter une baisse à la taxe foncière, ce qui est très rare. Tout dépend de ce qui sera décidé.

Quoi qu’il en soit, les Français devraient se préparer dès maintenant pour éviter les mauvaises surprises.

Que faire face à la hausse de la taxe foncière en 2024 ?

Bien évidemment, il convient d’adopter certaines mesures alors que la taxe foncière va connaître une augmentation cette année. Il y a une astuce très efficace qui pourra vous éviter de payer un montant exorbitant : celle de mensualiser le prélèvement de la taxe foncière. Et ce, jusqu’à la fin de l’année 2024.

Si vous désirez opter pour cette option, vous pouvez demander auprès des impôts à ce sujet. Sinon, vous pouvez vous rendre directement sur leur site et suivre toutes les directives présentes. Ainsi, vous pourrez subir un prélèvement dès le mois de février prochain.

Notons que la somme mensuelle est calculée selon le tarif de la dernière taxe foncière. En général, une régularisation a eu lieu au mois de novembre et décembre. N’hésitez donc pas à opter pour ce mode de paiement de la taxe foncière si vous ne voulez pas tomber sur une facture très élevée en automne prochain.

Écris par Inès Denne