Attention, Cette redoutable arnaque de l’été fait des ravages dans les Pyrénées-Orientales !

Dans les Pyrénées-Orientales, les escroqueries sont en expansion ! Par conséquent, il faut rester vigilant.

Attention, Cette redoutable arnaque de l'été fait des ravages dans les Pyrénées-Orientales !

L’arnaque aux faux PV est un vrai fléau dans les Pyrénées-Orientales ! Heureusement, nous sommes là pour vous expliquer comment ça se manifeste.

Pyrénées-Orientales :  une arnaque aux faux PV qui ravage !

Au tout début, c’est la gendarmerie des Pyrénées-Orientales qui tire la sonnette d’alarme. Effectivement, depuis quelques semaines, une nouvelle escroquerie, déjà répandue dans toute la France depuis le début de l’année, a vu le jour dans l’ensemble du département. Attention à ne pas vous faire prendre. Cependant, ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour tout vous expliquer. En effet, l’arnaque au faux PV arrive dans les Pyrénées-Orientales. Plus précisément, il s’agit d’une escroquerie au niveau des faux PV de stationnement. Et il semble avoir fait ses premières victimes, dernièrement dans les Pyrénées-Orientales. Dans la mesure où les forces de l’ordre, à travers la Cellule Technique de Prévention de Malveillance 66, ont diffusé une vaste campagne de communication aux communes.

Cependant, en réalité,  c’est quoi exactement ?  En fait, Ce sont de fausses contraventions qui tombent sur les pare-brise des voitures. Ou même dans votre maison, dans les boites aux lettres. Entourés du logo de la République française, ils ressemblent beaucoup à de vraies revues d’information. Sauf que ça vous coûte beaucoup plus cher.

Comment faut-il faire pour éviter cette escroquerie ?

La Gendarmerie des Pyrénées-Orientales fait donc preuve de prudence en cas de contravention ou d’information relative à une infraction de stationnement. La précision qui fait la différence ? Un code QR qu’on vous demande de balayer pour payer votre VA. C’est de là que vient l’escroquerie. Justement, la  gendarmerie : « Les codes QR utilisés par les escrocs renvoient à de faux sites officiels. Afin d’obtenir de l’argent et des données de votre part. ».  D’ailleurs, la Gendarmerie précise qu’il n’y a pas de code QR dans un avis de renseignements authentique. Par conséquent, il faut se méfier de cette arnaque aux faux PV. Pour rappel, il ne vise qu’à vous informer que votre véhicule a reçu une contravention. C’est seulement dans une seconde fois que vous recevrez un PV chez vous.

 

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.