ATTENTION, Ne relâchez jamais une araignée dans votre jardin, des experts expliquent la raison

Il faut faire attention, il ne faut pas relâcher une araignée n’importe comment ! Découvrez ce qu’il faut faire.Il faut faire attention, il ne faut pas relâcher une araignée n’importe comment ! Découvrez ce qu’il faut faire.

ATTENTION, Ne relâchez jamais une araignée dans votre jardin, des experts expliquent la raison

Pourquoi il ne faut pas relâcher une araignée hors de chez soi ? Pas de panique, on vous explique comment faire !

Voici les raisons pour lesquelles il ne faut pas relâcher une araignée hors de chez soi !

D’abord, il est conseillé de ne pas libérer ceux qui sont dans les murs et les coins de votre maison dans votre jardin. Sauf si c’est une espèce migrante, ce qui est assez courant. Voici quelques facteurs à prendre en considération lorsque vous prenez une décision. Elles contribuent grandement à équilibrer les écosystèmes locaux. De plus, elles se nourrissent d’insectes « nuisibles » par exemple des moustiques, des mouches et d’autres parasites. Ceux qui vivent à l’intérieur se sont souvent adaptés à cet environnement et ont trouvé à manger et à se loger. Sachez que si vous relâchiez une araignée dehors, elle pourrait rivaliser avec des espèces d’araignées locales déjà présentes. Cela risque de provoquer des conflits territoriaux, des perturbations dans la chaîne alimentaire. Et, la propagation possible d’espèces envahissantes. Ainsi, il ne faut pas relâcher une araignée hors de chez soi.

Par conséquent, le plein air peut être un environnement dangereux pour des araignées domestiques. Les espèces migrantes peuvent être exposées aux prédateurs naturels, aux intempéries, aux pesticides et à d’autres dangers.

Comment identifier une araignée migrante ?

Effectivement, la réponse à cette question est très importante. Pour le savoir: il faut étudier les espèces locales ! Puis, il faut se renseigner sur les araignées indigènes qui se trouvent dans votre région. En consultant guides d’authentification ou en communiquant avec les spécialistes en entomologie, ou biologie de préservation. La distribution géographique d’une araignée peut être un élément essentiel pour faire la distinction entre les deux espèces. Concernant l’habitat et répartition, les autochtones possèdent souvent des habitats spécifiques et une répartition géographique limitée. Si vous trouvez une araignée dans un milieu peu commun à son espèce, il peut s’agir d’une migrante. En tout cas, cela montre qu’il ne faut pas relâcher une araignée hors de chez soi.

Par ailleurs, certaines araignées peuvent présenter des comportements de migration saisonniers. Par exemple, les araignées-loups de la famille des Lycosidae peuvent se déplacer en groupes à certaines époques de l’année. Si vous observez un afflux soudain dans votre région à une période particulière de l’année. Cela pourrait être un signe de migration.

 

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.