ATTENTION Prime de vacances 2023 : le montant de l’aide enfin dévoilé, êtes-vous concerné ?

La période des vacances est arrivée. Certains employés pourront se réjouir en touchant une aide pour compléter leur budget de vacances.

ATTENTION Prime de vacances 2023 : le montant de l’aide enfin dévoilé, êtes-vous concerné ?

C’est l’été et la période de congés payés pour les employés vient de commencer. Certains d’entre eux pourront percevoir une prime de vacances avant de partir. Faites-vous partie de ces salariés qui pourront en bénéficier ? Si oui, connaissez-vous le montant exact de votre prime ?

Voici les secteurs qui prévoient une prime d’été pour leurs salariés

L’employeur verse une prime de vacances, aussi connue sous l’appellation “prime d’été”, à chaque employé avant qu’ils ne partent en congés payés. Le dispositif a pour but d’aider le salarié à compléter son budget de vacances. Toutefois, ce ne sont pas tous les employés qui ont droit à cette prime. N’étant pas exigé par le Code du travail, ce sont en effet les conventions collectives, un accord d’entreprise ou le contrat du travail qui régissent son versement.

Parmi les conventions concernées, il y a celle des industries métallurgiques, mécaniques et connexes de l’Aisne. Il y a également celle des bureaux d’études techniques, des pâtes alimentaires sèches et du couscous non préparé. Notamment, le montant de la prime dépend également de ces conventions.

Quel peut être le montant de la prime de vacances que l’entreprise verse à ses employés ?

Selon la convention collective des bureaux d’études techniques, la prime d’été des employés du secteur constitue 10 % des indemnités de congés payés. Pour le secteur des industries métallurgiques, mécaniques et connexes de l’Aisne, elle est fixée à 545 euros. Quant à la convention collective du BTP, elle prévoit de verser 30 % des indemnités de congés payés pour les vacances de ses salariés. Mais attention, le versement se fait parfois sous condition et il faut se renseigner là-dessus. Cela peut concerner le nombre d’heures de présence.

Par ailleurs, il est à noter que l’employeur doit verser cette aide en une seule fois, au cours de la période de congés payés. Cette aide doit s’afficher sur le bulletin de salaire mensuel de chaque employé qui en bénéficie. Dans le cas où il y a manquement de la part de l’employeur, cette prime de congés payés peut être réclamée au même titre que le salaire. 

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.