Au Portugal, il est interdit de donner ce prénom court très en vogue aux petits Français

L’univers du choix des prénoms est riche en surprises ! Et parfois, en restrictions légales. Plongeons dans le cas d’un prénom courant en France ! Mais prohibé au Portugal, et examinons les implications de cette décision.

Au Portugal, il est interdit de donner ce prénom court très en vogue aux petits Français

Connaissez-vous l’histoire de Tom, un prénom apprécié des Français, mais interdit aux Portugal ? Dans cet article, nous dévoilerons les secrets de cette interdiction surprenante et ses conséquences sur les familles des deux côtés de la frontière.

publicité

Un prénom interdit au Portugal

C’est étonnant de savoir qu’un prénom courant en France est interdit au Portugal. Ce prénom est aimé par les garçons français ! Mais au Portugal, il n’est pas autorisé pour les petits garçons. Cela nous fait nous demander pourquoi il y a cette interdiction. Les explications montrent que les lois sont différentes entre ces deux pays proches. En France, beaucoup de garçons s’appellent ainsi, mais au Portugal, ce prénom n’est pas permis. Cela peut sembler bizarre, mais chaque pays a ses propres règles pour les prénoms. Ces règles peuvent être très différentes, même entre les pays voisins.

publicité

Peut-être que ce prénom ressemble à un autre mot au Portugal. Ou peut-être que c’est une question de tradition ou de culture. Les raisons peuvent être nombreuses, mais ce qui est sûr, c’est que cela crée une différence entre les deux pays. En effet, le prénom Tom est interdit au Portugal.

publicité

Les contraintes légales du choix des prénoms

Pour les parents, choisir un prénom pour leur bébé peut être difficile. Ils peuvent préférer des prénoms courts plutôt que longs. Mais au Portugal, les règles sur les prénoms sont plus strictes qu’en France. En France, il y a beaucoup plus de choix de prénoms qu’au Portugal. Environ 12 000 prénoms sont autorisés en France, tandis qu’au Portugal, seulement environ 1 000 sont autorisés. La loi au Portugal a des règles spéciales sur les prénoms. Par exemple, les diminutifs ne sont pas autorisés comme prénoms officiels. C’est pourquoi des prénoms comme Tom, qui est un diminutif de Thomas, sont interdits. 

publicité

Ces règles peuvent sembler étranges, mais chaque pays a ses propres traditions et règles. Cela peut être difficile à comprendre, mais c’est important de respecter les règles de chaque pays. Même si quelque chose est permis dans un pays. Cela ne signifie pas que ce sera autorisé dans un autre. Peut-être que les gens au Portugal pensent que les diminutifs ne sont pas assez formels comme prénoms officiels. Ou peut-être qu’ils veulent protéger la langue et la culture portugaises en n’autorisant que certains prénoms. Dans tous les cas, il est important de savoir que les règles sur les prénoms varient d’un pays à l’autre. Et même si cela peut sembler étrange, c’est juste une autre façon dont les pays sont différents les uns des autres. Donc, le prénom Tom est interdit au Portugal.

publicité

Le cas particulier de Tom et d’autres prénoms courts

Cette règle affecte spécialement le prénom Tom, bien qu’il soit souvent utilisé comme diminutif en France. D’autres prénoms courts populaires en France, tels que Léo et Max pour les garçons ! Ainsi que Kate et Lise pour les filles, sont également interdits au Portugal. À cause de ces lois, il est rare de voir des prénoms courts chez les enfants portugais. Cela signifie qu’ils ont moins de choix pour leur prénom. Les enfants au Portugal pourraient se sentir frustrés s’ils aiment un prénom court qui n’est pas permis. Peut-être que les gens au Portugal ont des idées différentes sur les prénoms par rapport à ceux en France. Peut-être qu’ils pensent que les prénoms courts ne sont pas assez formels ou qu’ils ne correspondent pas à leur culture

publicité

Dans tous les cas, cela montre que les règles sur les prénoms peuvent être différentes selon les pays. Les enfants doivent comprendre qu’il y a des règles dans chaque pays et qu’il faut les respecter. Et même si cela peut sembler étrange, c’est juste une autre façon dont les pays sont différents les uns des autres.

publicité

Les conséquences de l’interdiction

En raison de cette interdiction, seuls un nombre limité de prénoms courts sont utilisés au Portugal. Et même ceux-ci doivent respecter des critères stricts. Par exemple, depuis 2014, seulement six enfants ont été prénommés Tom au Portugal, comparé aux 22 732 en France. Cette situation souligne l’impact significatif des lois sur le choix des prénoms et met en lumière les différences culturelles et légales entre les deux pays. Bien qu’il soit interdit au Portugal, le prénom Tom reste populaire en France. Et cela témoigne de la diversité et de la complexité des traditions liées aux prénoms à travers le monde.

publicité

 

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.