Audit énergétique : gros changement, voici les nouvelles règles à partir du 1er avril 2024 !

Les règles pour obtenir des aides MaPrimeRénov’ changent le 1er avril 2024. Cela impacte les propriétaires de maison.

Audit énergétique gros changement, voici les nouvelles règles à partir du 1er avril 2024 !

Les propriétaires bénéficiaires de MaPrimeRénov’ doivent réaliser un audit énergétique avec les nouvelles règles. Mais, ces exigences vont changer dans quelques jours. Ces modifications auront un impact sur les propriétaires qui souhaitent bénéficier de MaPrimeRénov’.

publicité

Nouvelles règles de MaPrimeRénov’ : l’importance de l’audit

Les propriétaires doivent savoir que les nouvelles règles exigent un audit énergétique pour bénéficier des aides MaPrimeRénov’. Cet audit fournit des informations sur la consommation d’énergie de votre maison. Cela permet à l’administration de déterminer quels travaux pourraient être nécessaires pour améliorer l’efficacité énergétique de votre domicile. En effet, ce document aide l’administration à comprendre comment votre maison utilise l’énergie. En passant cet audit, vous aidez à déterminer les actions nécessaires pour rendre votre maison plus efficace sur le plan énergétique. Ainsi, cela peut vous aider à obtenir des aides financières pour vos travaux. C’est une étape importante pour améliorer votre maison tout en bénéficiant d’un soutien financier.

publicité

En effet, vous devez fournir un audit énergétique pour être éligible aux aides de MaPrimeRénov’ avec ces nouvelles règles. Cependant, il est crucial de ne pas confondre cet audit incitatif avec un autre appelé « audit énergétique obligatoire ». Ce dernier est nécessaire lors de la vente de propriétés très énergivores notées F ou G au Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Ces propriétés sont généralement des maisons individuelles ou des immeubles vendus dans leur intégralité. Contrairement à l’audit incitatif, l’audit obligatoire est un document requis lors de la vente d’un logement. Initialement, il n’a aucun lien avec l’audit nécessaire pour les projets de rénovation majeure.

publicité

Audit : l’effet de ces nouvelles règles de MaPrimeRénov’

Les deux types d’audits utilisent des méthodes de calcul différentes pour déterminer les travaux à effectuer dans le logement. Cela peut entraîner des résultats divergents pour un même logement. En effet, le gouvernement a mis en place une dérogation pour simplifier les démarches des propriétaires. Ces nouvelles règles permettent aux propriétaires de soumettre un audit « obligatoire » à l’administration s’ils souhaitent bénéficier des aides MaPrimeRénov’. Ainsi, les propriétaires ont le choix entre financer un audit « incitatif » ou « obligatoire ». De plus, les propriétaires ont la possibilité de se faire rembourser une partie du coût de l’audit grâce à l’aide MaPrimeRénov’.

publicité

Pour les grosses rénovations, un expert nommé MonAccompagnateurRénov’ fait l’audit énergétique. Cela coûte entre 2 000 et 3 000 euros, selon Audrey Zermati, de chez Effy. Mais, cette dépense peut être remboursée en partie grâce à l’aide MaPrimeRénov’. Les familles très modestes peuvent obtenir jusqu’à 2 000 euros d’aide. Cela signifie que l’audit est un peu moins cher grâce à cette aide. Si quelqu’un décide juste de changer son chauffage après l’audit, il peut récupérer une partie de cet argent. Les familles très modestes peuvent récupérer jusqu’à 500 euros, les modestes 400 euros, et les intermédiaires 300 euros. Audrey Zermati dit que ce genre d’audit coûte généralement entre 800 et 1 000 euros. Ainsi, les nouvelles règles d’audit MaPrimeRénov’ assurent ainsi une meilleure prise en charge financière pour les propriétaires.

publicité

Le fonctionnement des remboursements

Attention, il y aura de nouvelles règles pour MaPrimeRénov’ dans quelques jours. Après cette date, les audits « incitatifs » ne seront plus remboursés par MaPrimeRénov’. Cela veut dire que ces audits ne pourront plus être utilisés pour demander une aide à la rénovation globale. Les propriétaires doivent choisir le type d’audit « obligatoire » pour obtenir un remboursement partiel de l’audit. Il est important de bien comprendre ces changements pour éviter les mauvaises surprises. Ainsi, ils peuvent maximiser les avantages financiers liés aux travaux de rénovation.

publicité

Cependant, les propriétaires qui ont effectué un audit « incitatif » avant le 1er avril pourront toujours l’utiliser pour demander l’aide. De plus, ces audits seront toujours remboursés jusqu’au 1er octobre 2024. Après cette date, seuls les audits « obligatoires » seront remboursés. Ils pourront être utilisés pour obtenir l’aide à la rénovation globale. Les audits « incitatifs » seront alors complètement mis de côté. Il est donc important pour les propriétaires de garder à l’esprit ces dates. En comprenant ces règles, ils pourront bénéficier pleinement des avantages offerts par MaPrimeRénov’.

publicité

Les éligibles

Une nouvelle règle concerne les audits énergétiques pour obtenir l’aide MaPrimeRénov’. Avant, seuls les audits pour les changements de chauffage étaient remboursés. À partir du 1er avril, les audits pour l’isolation seront également pris en charge. Cette règle encourage les propriétaires à économiser l’énergie. Par exemple, un audit vérifie si l’isolation est nécessaire pour économiser de l’énergie avant de changer un vieux chauffage. C’est une occasion pour les propriétaires de réduire leurs factures et de protéger l’environnement. En somme, cette règle élargit les possibilités d’obtenir l’aide MaPrimeRénov’. 

publicité

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .