Augmentation du découvert, factures impayées, surendettement… Les conséquences de l’inflation sur le budget des ménages

Il n’y a pas de doute, l’inflation bouleverse énormément le quotidien de nombreux Français. Augmentation du découvert, factures non payées, surendettement… Les ménages se serrent la ceinture face à la hausse des prix.

Economie : le surendettement en hausse de 12,4% en 2023 en Corse

Visiblement, la hausse des prix impacte la France. À cause de l’inflation, les Français font face à des difficultés pour payer les factures.

La hausse des découverts

La hausse des prix va-t-elle enfin prendre fin ? François Villeroy assure qu’on a déjà « passé le pic d’inflation », mais précise qu’on est sur « un haut plateau » qui va rester pendant longtemps. L’Insee, de son côté, a révélé que l’indice des prix de consommation s’élève à 4,8% alors que le mois précédent, elle était à 4,3%. De quoi inquiéter les ménages.

Les difficultés liées à l’inflation s’accumulent et les Français peinent à payer les factures. D’ailleurs, dans le rapport annuel 2022 de son observatoire de l’inclusion bancaire, la Banque de France estime qu’il y a plus 4 millions de clients « fragiles » au 31 décembre 2022.

Et elle n’est pas la seule à avoir fait ce constat. Bien que LCL a remarqué « une très légère hausse de l’usage des découverts autorisés depuis un an », il n’empêche que le recours aux découverts non autorisés reste stable.

Un sondage affirme qu’un Français sur 3 a été à découvert ou du moins l’a été ces 12 derniers mois. On constate également la hausse du montant moyen de ces découverts. Néanmoins, comme l’a affirmé Crédit Coopératif, la cas de fragilité financière n’augmente pas, malgré cette hausse des découverts.

« Nous avions 7 600 clients détectés en situation de fragilité financière à fin mai 2023, contre 8640 il y a un an », dit l’enseigne.

De plus en plus de surendettement

Malgré ce constat de Crédit Coopératif, les derniers chiffres laissent croire qu’il y a quand même l’augmentation des difficultés. Si l’on se fie au baromètre mensuel de l’inclusion financière, publié mi-août, il y a donc une hausse de 11% de dossiers de surendettement en un an.

Dans les détails, il y a eu 71 628 dossiers de surendettement à la fin du mois de juillet, alors l’année précédente, durant la même période, il était à 67 712. D’un côté, le nombre de personnes inscrites chez le FICP est de plus de 500 000 à la fin juillet. Ce qui représente une hausse de 15% par rapport à l’année dernière.

Par ailleurs, plusieurs organismes mettent en avant les difficultés que les Français rencontrent pour payer leurs factures. Dans son rapport, la Banque de France assure que « les associations membres de l’observatoire de l’inclusion bancaire témoignent de situations d’exclusion et de privation. Si celles-ci ne se traduisent pas par des difficultés significativement plus fortes, cela peut tenir à des arbitrages difficiles dans la consommation des ménages eux-mêmes. »

L’inflation met en difficultés les Français : des factures non payées

Et si les ménages essaient du mieux qu’ils peuvent pour se serrer la ceinture, il n’empêche que la couture craque. D’ailleurs, le médiateur de l’assurance constate la hausse du nombre de dossiers à traiter. Cela s’explique par les difficultés que les assureurs rencontrent pour gérer en deux mois une réclamation.

« Il y a aussi des difficultés de pouvoir d’achat sur l’assurance auto, habitation, les assurances de téléphone portable ». De même, cette augmentation des difficultés sur la facturation est aussi dû par le fait qu’on se concentre surtout sur le prix du contrat.

Sinon, les ménages n’arrivent plus à payer leurs factures, malgré le bouclier tarifaire et les chèques énergie complémentaires. En 2022, il y a eu une hausse de 10% des non-impayées, par rapport à l’année précédente.

Vous l’aurez donc compris, l’inflation touche beaucoup de monde et de secteurs. Si vous faites partie des Français qui font face à des difficultés pour payer les factures, n’hésitez pas à demander de l’aide. Vous pouvez par exemple déposer un dossier de surendettement.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.