Blanchiment d’argent: les millions d’euros du trafic de cocaïne réinvestis dans l’immobilier de luxe au Maroc

Laura Laura
3 Min Read

Récemment, les autorités espagnoles et belges ont démantelé un réseau de trafiquant de drogues. Grâce à la coordination de leurs efforts, c’est une grande victoire pour faire reculer d’un pas cette menace. Selon nos informations, c’est en suivant les millions du trafic de cocaïne que les forces de l’ordre ont pu aboutir à de tels résultats. Décryptage.

publicité

Une enquête qui a débouché très favorablement

C’est le coup du siècle pour Europol. En effet, la police espagnole et belge ont pu mettre un terme un trafic de cocaïne qui rapportait des millions. Selon le rapport, le réseau de criminel avait accumulé plus de 180 millions d’euros. Argent que les malfaiteurs avaient tout de suite blanchi afin de les laver de tout soupçon. Selon toujours les explications, les trafiquants ont transcrit la somme en crypto-monnaie. Par ailleurs, le reste de la somme aurait été investi dans l’immobilier de luxe au Maroc.

publicité

Le trafic de cocaïne opérait dans plusieurs pays à travers l’Europe. A savoir la Belgique, l’Espagne, le Pays-Bas. Mais aussi dans d’autres pays étrangers comme l’Amérique du Sud et Dubaï. Quant à la nationalité des malfaiteurs, il semblerait qu’ils sont ressortissants marocains, belges et espagnols. Lors de l’opération coup de poing en mars dernier, les autorités ont pu arrêter 5 personnes en Belgique et une autre en Espagne. Ainsi, ils ont mis la main sur 1,33 millions de crypto-monnaies, 50 000 euros en espèces. Ajoutés à cela 3 biens immobiliers, une voiture de luxe, des montres de valeur ainsi que des bijoux.

publicité

Trafic de cocaïne : tous les bénéfices investis dans l’immobilier au Maroc

D’après les explications, ce sont les informations de Sky ECC qui ont permis le démantèlement. Pour information, c’est une application de messagerie cryptée que les trafiquants et autres criminels utilisent pour communiquer. L’accès à ces informations a pu mettre en exergue des milliards de messages. Suite au piratage de l’application, les autorités ont pu procéder à plus de 1 200 arrestations. De plus, la police a saisi 4,5 milliards de dollar et 90 tonnes de cocaïne issu du trafic.

publicité

Cette enquête titanesque a débuté en octobre 2021 à la suite du piratage de l’application Sky ECC. En effet, les messages indiquaient l’existence d’un trafic de cocaïne de grande envergure. En suivant le chemin des bénéfices illicites, les autorités se sont aperçus que l’argent était investi dans l’immobilier de luxe au Maroc.

publicité
Share This Article