Bonne nouvelle, le système énergétique français se stabilise l’hiver sera calme

L’état du système énergétique français lors de l’hiver dernier a fait peur à tout le monde. Toutefois, il a fini par se stabiliser.

Bonne nouvelle, le système énergétique français se stabilise l'hiver sera calme

Il y a un an, l’hiver s’annonçait compliqué à cause du système énergétique français. Les réacteurs nucléaires étaient à l’arrêt. Les importations de gaz russe étaient réduites. Et les prix de l’électricité ont été à la hausse. Cependant, grâce à divers facteurs, la saison hivernale s’est déroulée sans black-out électrique. Nous allons voir pourquoi la situation a changé. Comment sera l’hiver à l’avenir ?

publicité

Système énergétique français : Un hiver clément

L’année précédente, l’hiver a été plus calme que prévu. La demande d’électricité a connu une baisse. Le pays a fait quelques importations d’électricité dans les pays voisins. Notamment, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Belgique et la Suisse. Cette initiative a contribué à combler les besoins. Par ailleurs, la France a aussi fait face au déficit de gaz russe. Toutefois, l’importation de gaz naturel américain a compensé cela. Mais, cette importation a coûté cher. Il provient notamment du gaz de schiste. Cette baisse de la consommation électrique a une explication. L’économie ralentit à cause de l’inflation. Et en 2023, plusieurs entreprises ont fait faillite.

publicité

Heureusement, l’hiver 2024 s’annonce plus serein. Les stocks de gaz arrivent même à 100 %. Et les importations de gaz naturel continuent d’affluer. De plus, le parc nucléaire est désormais disponible comme avant. Ainsi, il y aura une hausse de la production électrique. En outre, malgré la sécheresse au début, les lacs de retenue hydraulique seront remplis. Les niveaux sont même supérieurs à la moyenne historique. Donc, une électricité décarbonée et abordable est disponible. De plus, les centrales au charbon de Cordemais et Saint-Avold sont là. Ils pourront être utilisés en renfort en cas de besoin. Ainsi, le système énergétique français est stable, avec un hiver plus calme.

publicité

Le système énergétique français se stabilise : retour des exportations

L’hiver dernier, la France a importé de l’électricité. Toutefois, le pays devient à nouveau exportateur. Les volumes d’exportation quotidienne varient entre 5 GW et 10 GW. Ils peuvent atteindre jusqu’à 15 GW en cas de forte demande. Cette situation profite à EDF, mais aussi à nos voisins allemands. Ils importent l’électricité française décarbonée pour éviter de recourir au lignite. Cela remet en question la logique de la transition énergétique allemande. De plus, le prix du gaz a énormément baissé. Cette baisse a entraîné une réduction importante des prix de gros de l’électricité. Cela offre un soulagement financier.

publicité

De plus, la France accueille une autre bonne nouvelle. Elle concerne les émissions de gaz à effet de serre. Elles ont diminué les neufs premiers mois de 2023. L’hiver sera donc calme grâce à ce système énergétique qui se stabilise. Cependant, certaines ONG critiquent toujours la politique énergétique de la France. Ce progrès ne se ressent pas dans la facture des ménages. Et pour cause, il n’y a pas de baisse importante pour les montants. Toutefois, il y a des explications à cela. Ce sont les boucliers tarifaires qui ont atténué les hausses d’avant. Mais, ces derniers ont été supprimés début 2024.

publicité

Transition énergétique et diversification

Pour la France, la transition énergétique est très importante. Le pays sera indépendant en termes d’énergie. Ensuite, il veut augmenter la part dans les énergies renouvelables. L’hiver dernier a montré que diversifier davantage les sources d’énergie est nécessaire. Dans cette optique, le gouvernement français a intensifié ses efforts. Il veut développer l’énergie éolienne en mer. Le long des côtes françaises annoncent des projets. De plus, la France a investi dans le secteur de l’énergie solaire. Elle a déployé des parcs solaires à grande échelle.  

publicité

Par ailleurs, les batteries de stockage deviennent importantes. En particulier dans le système énergétique français. On y stocke l’électricité produite par les énergies renouvelables. Dans ce cas, elle est abondante. Mais, elles permettent aussi de la libérer lorsque la demande est élevée. Ces systèmes de stockage renforcent le réseau électrique. De plus, il est plus facile d’intégrer les énergies renouvelables. Cette tendance doit continuer dans les prochaines années.

publicité

Bien gérer de la demande et être efficace

La transition énergétique prend en compte deux éléments. D’abord, la gestion de la demande. Puis, l’efficacité énergétique. La France a pris plusieurs mesures. Son but est d’encourager les économies d’énergie. Par exemple, certains ménages reçoivent de l’aide. Notamment, ceux qui ont décidé d’isoler leur maison. Elle encourage à utiliser des équipements plus économes en énergie. De plus, des programmes de gestion de la demande ont été mis en place. Son but est de régler la consommation selon les besoins. Ainsi, la demande globale d’électricité va diminuer. Cela aide à prévenir les situations de tension sur le réseau électrique. En particulier, lors des périodes de pointe. 

publicité

Écris par Laura Laura