Burgers végétariens : mauvaise nouvelle, ils sont moins sains que ceux à la viande

Des alternatives végétariennes dans les fast-foods ne sont pas nécessairement plus saines, selon une analyse approfondie menée dans cinq pays.

Burgers végétariens mauvaise nouvelle, ils sont moins sains que ceux à la viande

L’idée préconçue de la santé des repas végétariens en restauration rapide est chamboulée par une étude internationale sur près de 1 900 repas. En fait, les burgers végétariens sont plus gras et contiennent plus de sucres.

publicité

Burgers végétariens: plus gras et sucrés

L’évolution des habitudes alimentaires a incité de nombreuses chaînes de restauration rapide à inclure des choix végétariens dans leurs menus. Toutefois, une étude approfondie menée dans cinq pays a révélé que, d’un point de vue nutritionnel, ces alternatives ne sont pas automatiquement plus saines que les plats à base de viande. Cette analyse met en lumière des aspects étonnants et suggère une réflexion plus poussée sur les choix alimentaires ! Portant sur 1 868 repas dans une cinquantaine de fast-foods. Surtout en ce qui concerne la restauration rapide. 

publicité

Les résultats de l’étude démontrent que la simple nature végétarienne d’un plat ne garantit pas sa qualité nutritionnelle. Certains repas à base de viande ont été jugés aussi sains, voire plus sains, que leurs homologues végétariens. Ainsi, les consommateurs sont invités à ne pas automatiquement considérer les options végétariennes comme des choix plus sains lorsqu’ils optent pour la restauration rapide. Par exemple, les burgers végétariens sont plus gras et contiennent plus de sucres ! Ces conclusions suggèrent la nécessité de sensibiliser davantage à la nutrition ! Encourageant une prise de décision éclairée et équilibrée face aux alternatives alimentaires disponibles dans les fast-foods.

publicité

Résultats de l’étude

Les chercheurs ont minutieusement examiné les repas provenant d’Australie, du Canada, des États-Unis, du Royaume-Uni et de Pologne ! Se concentrant sur des paramètres tels que les calories, les allergènes, les nutriments, les fibres et le sel. Contrairement aux attentes, les alternatives végétariennes se sont révélées plus riches en glucides et en sucre. Tandis qu’elles offraient moins de protéines et de sel par rapport aux plats à base de viande. Un constat surprenant était que les deux types de repas étaient équivalents en termes de calories ! Soulignant ainsi la nécessité d’une prise de conscience accrue chez les consommateurs.

publicité

Mikołaj Kamiński, de l’Université des sciences médicales de Poznań en Pologne, souligne l’importance cruciale de faire des choix alimentaires éclairés. Surtout pour les personnes atteintes de troubles métaboliques comme le diabète de type 2. Ces résultats remettent en question la croyance largement répandue selon laquelle les repas végétariens sont automatiquement associés à une option plus légère du point de vue calorique. Donc, il faut toujours faire attention aux burgers végétariens qui sont jugés plus gras et plus sucrés selon une étude !

publicité

Profil nutritionnel des repas : burgers végétariens sont plus gras et sucrés !

Outre les différences en matière de protéines, de sel et de glucides, l’étude a également identifié des variations dans les allergènes. Effectivement, les produits à base de viande étaient plus susceptibles de contenir des allergènes tels que le lait, les œufs, les crustacés et la moutarde. En revanche, les alternatives végétariennes présentaient un profil allergène différent, avec une fréquence accrue de substances comme le sésame et les noix. Cette découverte souligne l’importance de la transparence dans la communication des risques allergiques pour les consommateurs. Donc, il faut toujours faire attention même si les burgers sont végétariens, puisque selon une étude, ils sont plus gras et sucrés !

publicité

Fast-food et santé

La question centrale demeure: pourquoi les alternatives végétariennes, malgré leur réputation de choix plus sain, partagent-elles des caractéristiques nutritionnelles similaires à celles des produits à base de viande? La réponse réside dans la nature même de la restauration rapide. Les enseignes ne cherchent pas nécessairement à proposer des options plus nutritives, mais plutôt à élargir leur clientèle en attirant les végétariens et les flexitariens. L’introduction de burgers végétariens, de pizzas aux légumes et de salades composées vise à conserver le caractère gras et salé caractéristique de la malbouffe ! Tout en offrant des alternatives à base de plantes. Cela s’explique par la volonté des chaînes de restauration rapide de répondre à une demande croissante de choix alimentaires flexibles ! Et ce, sans compromettre leur signature gustative. Il est essentiel que les consommateurs comprennent que, ces options peuvent ne pas être aussi saines qu’elles le paraissent. Cela, malgré l’absence de viande.

publicité

En conclusion, l’étude met en lumière la nécessité pour les consommateurs de faire des choix alimentaires éclairés ! En particulier lorsqu’il s’agit de restauration rapide. Parce que selon cette étude, les burgers végétariens sont plus gras et contiennent plus de sucres ! Ainsi, les alternatives végétariennes ne garantissent pas automatiquement une option plus saine ! Et la similitude calorique avec les plats à base de viande souligne l’importance de la compréhension des étiquettes nutritionnelles. 

publicité

 

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.