CAF : bonne nouvelle pour les allocataires de l’AAH, ce grand changement qui va plaire !

C’est une très bonne nouvelle pour les allocataires de l’Allocation aux adultes handicapés ! Effectivement, quelques changements sur cette aide seront bénéfiques pour eux !

CAF bonne nouvelle pour les allocataires de l’AAH, ce grand changement qui va plaire !

Plusieurs changements seront à enregistrer concernant le AAH ! Une aubaine pour les handicapés adultes bénéficiant.

publicité

Des changements sur l’AAH qui vont ravir plus d’un !

Au cours des derniers mois, les Français ont dû faire face à plusieurs changements et l’assistance sera notamment affectée. D’après une décision de l’Assemblée nationale, il y aura une déconjugalisation de l’allocation pour adulte invalide. En conséquence, on ne tiendra plus compte des ressources du conjoint dans le calcul. En plus, elle prendra également effet au 1ᵉʳ octobre.  En outre, cette réforme se traduira par une augmentation de l’aide accordée aux 120 000 personnes handicapées qui ne sont pas en couple. Ce montant pourra ainsi atteindre 350 euros par mois. Des changements positifs sur l’AAH pour les bénéficiaires san exceptions.

publicité

Cette fois, le soutien offrira véritablement autonomie et liberté financière aux bénéficiaires de l’allocations aux adultes handicapés. Le moins que l’on puisse dire est que cette mesure  est vraiment bénéfique pour tous les bénéficiaires. D’ailleurs, le site Handicap.fr. affirme que : « Le gagnant typique de cette déconjugalisation demeure les personnes handicapées qui ont peu de ressources personnelles, voire aucune.  En outre, l’époux perçoit plus que le salaire minimum pour un couple sans enfants. Cette réforme permettra de recevoir un taux AAH intégral, quel que soit le revenu du conjoint ».

publicité

Les modalités à remplir pour ce coup de pouce exceptionnel !

En dépit de  cette déconjugalisatiopn, l’Allocation adulte handicapé est une aide conditionnée. Pour ce faire, il faudra suivre les critères liés à l’invalidité, à l’âge et aux ressources. Donc les diverses conditions d’éligibilité à l’AAH sont les suivantes : Avoir au moins 20 ans! En effet, À 16 ans, ils seront admissibles s’ils ne dépendent plus de leurs parents. Et, qu’ils touchent des allocations familiales. Ensuite, il faut vivre en France en permanence. Être de nationalité française ou résident d’un pays de l’Espace économique européen. Par ailleurs, Le taux d’invalidité permanente doit être égal ou supérieur à 80 %. Puis, taux d’invalidité entre 50% et 79% et subissent une restriction substantielle et à long terme de l’accès à l’emploi par la CDAPH.

publicité

Des changements sur l’AAH qui va aider les plus vulnérables. Il faut aussi avoir des ressources annuelles inférieures aux limites gouvernementales. De fait, les plafonds varient selon la situation familiale du bénéficiaire potentiel. En outre, il est bon de savoir que AAH et Aspa ne sont pas cumulés. De plus, si vous avez droit aux deux, l’AAH sera forcément réduit.

publicité

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.