CAF : ces aides financières sont cumulables avec l’AAH

L’AAH est une aide destinée aux personnes handicapées. Elle peut être cumulable avec d’autres coups de pouce financiers. Voici toutes les aides avec qui elles sont cumulables.

CAF : ces aides financières sont cumulables avec l’AAH

Savez-vous que certaines aides financières sont cumulables avec l’AAH. Découvrez de quels coups de pouce s’agit-il.

publicité

Quelles sont les aides cumulables avec l’AAH ?

L’allocation des adultes handicapés ou AAH, fait partie des aides que l’Etat a mis en place dans l’Hexagone. Comme son nom l’indique, cette aide est destinée aux personnes en situation de handicap. Et la bonne nouvelle, c’est que les bénéficiaires peuvent la cumuler avec d’autres dispositifs que le gouvernement a déployé.

publicité

Parmi les aides avec qui l’AAH est cumulable, on peut compter le revenu de solidarité active ou le RSA. Ce dernier peut être très précieux car il nous aide à subvenir à nos besoins, en ces temps où l’inflation frappe fort. Mais attention, pour que le RSA soit cumulable avec l’AAH, il y a, bien évidemment, certains critères à respecter.

publicité

Dans le détail, il faut avoir plus de 25 ans. Toutefois, même si vous remplissez toutes les conditions nécessaires, sachez que le RSA ne sera pas versé intégralement. Concrètement, seule une partie de l’aide est versée aux bénéficiaires.

publicité

La prestation de compensation du handicap peut aussi être cumulables avec cette allocation

Le RSA n’est pas le seul coup de pouce financier qui est cumulable avec l’allocation des adultes handicapés. On peut également toucher l’AAH et la prestation de compensation du handicap à la fois. Mais comme avec le revenu de solidarité active, le bénéficiaire doit remplir tous les critères d’éligibilité s’ils désirent cumuler ces deux prestations.

publicité

Les conditions sont liées à la perte d’autonomie, mais aussi à l’âge ainsi qu’aux ressources à la résidence. Toutefois, aucun critère lié aux revenus n’est requis pour percevoir la prestation de compensation du handicap. En réalité, les ressources sont prises en compte juste pour établir la mesure considérées pour les dépenses de la compensation du handicap.

publicité

Là encore, il s’agit d’un dispositif qui peut être précieux pour la personne handicapée. Il ne faut donc pas hésiter à réclamer cette aide, dans le cas où l’on remplit toutes les conditions requises.

publicité

Autre aide cumulable avec l’AAH : l’allocation de soutien familial

Effectivement, il est tout à fait possible de cumuler l’allocation de soutien familial avec l’allocation aux adultes handicapés. Pour rappel, l’ASF est un coup de pouce destiné uniquement aux parents isolés, qui élèvent seuls leurs enfants. Ainsi, le montant de cette aide est calculé, selon le nombre d’enfants que vous avez à charge.

publicité

Le versement, c’est la Caisse d’allocations familiales qui le prend en charge, mais pas que. En effet, comme indiqué sur le site du Service-public, on peut également bénéficier de l’allocation de soutien familial via la Mutualité sociale agricole (MSA).

Cumuler l’AAH et l’allocation logement

Pour terminer, vous pouvez aussi cumuler votre AAH avec l’allocation logement. Cette mesure peut être significative, car grâce à elle, les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés pourront réduire les dépenses liées au logement et subvenir à leurs besoins en même temps.

Et ce n’est pas tout car l’allocation aux adultes handicapés peut aussi être cumulée avec des avantages sociaux. Par exemple, une personne qui touche l’AAH peut la cumuler avec la majoration pour la vie autonome. De même, elle peut également bénéficier de cette aide avec l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé. Enfin, on peut cumuler l’AAH avec la carte mobilité inclusion.

L’AAH, une aide précieuse

En outre, l’Allocation aux adultes handicapés est une aide précieuse pour les personnes en situation de handicap. De plus, le gouvernement ne cesse d’adopter des mesures afin d’aider ces personnes à améliorer leur mode de vie.

Parmi les changements qu’a connus cette aide, il y a sa déconjugalisation. En effet, les revenus du conjoint ne sont plus pris en compte dans le calcul de ce coup de pouce, à partir de maintenant. Notamment si cela diminue le montant que peut toucher le bénéficiaire. Ainsi, grâce à cette mesure, certaines personnes pourront voir leur aide augmenter.

Et la bonne nouvelle c’est qu’on peut bénéficier encore plus qu’on ne touche déjà. Et ce, en cumulant l’allocation aux adultes handicapés avec d’autres aides. Comme nous l’avons révélé précédemment, le RSA fait partie des coups de pouce financiers cumulables avec cette aide. On peut aussi la cumuler avec l’ASF, l’allocation logement et le PCH.

N’hésitez donc pas à réclamer vos droits dans le cas où vous remplissez toutes les conditions. Cumuler ces aides peuvent vous être utiles en ces temps de crise économique sur le territoire français. On vous recommande donc de vous lancer dans les démarches nécessaires pour en bénéficier.

Écris par Anna

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.