CAF : êtes-vous concernés par cette hausse ? Voici comment en profiter

La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) annonce des changements dans son Complément de libre choix du mode de garde (CMG) pour offrir plus de soutien financier aux familles françaises.

CAF êtes-vous concernés par cette hausse Voici comment en profiter

La situation économique dans plusieurs villes françaises est inquiétante. Car la vie et le pouvoir d’achat continuent de se détériorer. Face à ces problèmes, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) a annoncé des mesures pour soutenir les familles en difficulté. Notamment à travers des augmentations du Complément de libre choix du mode de garde (CMG).

L’augmentation du CMG pour plus soutient face à l’inflation

Le CMG de la CAF est une aide cruciale pour les familles. Car il couvre les frais liés à la garde d’enfants, que ce soit en crèche, avec une assistante maternelle ou à domicile. Cette année, le gouvernement a décidé d’augmenter les prestations, y compris le CMG. Cette initiative est pour répondre à l’inflation et soutenir les ménages les plus vulnérables.

Cette augmentation de la CMG est une hausse significative des allocations mensuelles, allant de 15 à 20 euros par mois. C’est-à-dire, plus de 200 euros de plus par an pour les bénéficiaires du CMG. D’ailleurs, cette augmentation varie en fonction de la situation familiale et de l’âge des enfants. Cette variation est pour offrir un soutien supplémentaire aux parents dans la gestion de leurs dépenses liées à la garde d’enfants.

Augmentation du CMG : variation des montants en fonction du mode de garde 

En effet, les montants de l’augmentation varient en fonction du type de garde utilisé. Par exemple, l’augmentation mensuelle peut aller de 8,81 euros à 23,28 euros. Cette augmentation est pour les parents qui ont une assistante maternelle ou une garde à domicile pour un enfant de moins de trois ans, l’augmentation mensuelle peut aller de 8,81 euros à 23,28 euros. Quant aux familles avec des enfants de 3 à 6 ans, elles peuvent bénéficier d’une augmentation de 4,40 euros par mois.

En outre, pour les enfants qui sont à la crèche, la hausse varie également. Pour la tranche d’âge de 3 à 6 ans, les montants augmentent de 11,74 euros à 17,61 euros par mois. Dans le cas des micro-crèches, l’augmentation est encore plus significative, passant de 30,81 euros à 42,55 euros par mois pour un enfant de trois ans.

Mise en place du nouveau barème

Cette augmentation du CMG entrera en vigueur à partir du 1er avril 2024. Les allocataires constateront les modifications deux jours après avoir déclaré les salaires de leur assistante maternelle. De plus, le montant ajusté sera versé directement par virement bancaire pour ceux qui emploient d’autres formes de services de garde.

Cette mesure vise à apporter plus de soutien financier aux familles françaises. Mais aussi les aider à faire face à l’augmentation des coûts de la garde d’enfants.

Une politique familiale plus inclusif

Selon certains observateurs, cette augmentation du CMG reflète une volonté politique d’adopter des politiques familiales plus inclusives et mieux adaptées aux besoins des citoyens. En soutenant les familles, le gouvernement veut atténuer les pressions économiques. Mais aussi à créer un environnement qui permet l’épanouissement des familles.

Écris par Laura Laura