CAF : Voici les conditions et démarches pour obtenir l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) 

Voici un guide complet sur l’AAH ! Qui peut en bénéficier, comment faire une demande et quel est le montant.

CAF : Voici les conditions et démarches pour obtenir l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) 

Dans cet article, on va vous dévoiler tout ce que vous devez savoir sur l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) en France : conditions, procédures et récentes modifications.

Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) en France

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) aide les personnes de 20 ans et plus ayant une invalidité. Elle est délivrée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Pour recevoir cette aide, divers critères doivent être remplis, tels que le niveau d’invalidité et les revenus du demandeur. La CDAPH évalue les demandes d’AAH et prend des décisions en fonction des situations individuelles. Les demandeurs doivent fournir des preuves de leur invalidité et de leurs ressources financières. Cette allocation vise à aider les personnes handicapées à couvrir leurs dépenses quotidiennes et à améliorer leur qualité de vie. 

Elle est conçue pour compléter d’autres prestations sociales et soutiens disponibles. Les bénéficiaires de l’AAH peuvent utiliser les fonds pour divers besoins, tels que les soins médicaux, le logement adapté et les services de soutien. L’objectif est d’assurer une certaine autonomie et une meilleure inclusion sociale pour les personnes handicapées. D’ailleurs, la CDAPH examine régulièrement les dossiers des bénéficiaires pour vérifier leur éligibilité continue à l’AAH.

Conditions d’attribution de l’AAH

Pour être éligible à l’AAH, le demandeur doit être de nationalité française et résider en France de manière permanente. De plus, il doit présenter un taux d’invalidité d’au moins 80%. Si ce taux est compris entre 50 et 79%, une démarche spécifique doit être entreprise auprès de la CDAPH pour demander une restriction durable d’accès à l’emploi.

Allocation aux adultes handicapés : Conditions de revenus et déconjugalisation

Le demandeur doit également respecter des conditions de revenus. Le plafond des ressources annuelles varie en fonction de sa situation familiale. Depuis la déconjugalisation en octobre 2023, les revenus du conjoint ne sont plus pris en compte, sauf si cela impacte négativement le montant de l’AAH. Les plafonds de ressources sont les mêmes pour les personnes seules et les couples, avec des ajustements selon le nombre d’enfants à charge.

Procédure de demande et montant de l’AAH

Il est important de noter que l’AAH n’est pas attribuée automatiquement. En effet, les personnes éligibles doivent déposer une demande auprès de la CDAPH de leur région. Cette demande doit être accompagnée du formulaire cerfa n°15692*01, ainsi que de documents justificatifs tels qu’un certificat médical et une copie de la carte d’identité du demandeur. Après dépôt de la demande, une réponse sera donnée dans un délai de 4 mois. En cas de refus, le demandeur peut contester cette décision. Depuis le 1ᵉʳ avril, le montant de l’AAH est passé à 1 016,05 euros par mois, pour les bénéficiaires ayant un taux d’incapacité de 50 % ou plus et ne disposant d’aucune autre ressource financière.

 

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.