Calcul de la retraite :  le chômage pris en compte ?

Maximisez vos droits à la retraite en comprenant comment le chômage est pris en compte.

Calcul de la retraite :  le chômage pris en compte ?

Planifiez votre avenir financier en explorant l’incidence de la période de chômage sur le calcul de votre future pension de retraite.

publicité

L’incidence du période chômage sur le calcul de l’Assurance retraite

Vous vous demandez comment le chômage est pris en compte dans le calcul de votre future retraite ? Contrairement à certaines idées reçues, les périodes de chômage sont bel et bien prises en compte, mais sous certaines conditions. La loi établit également une distinction entre le chômage indemnisé et le chômage non indemnisé.

publicité

Depuis 1980, l’Assurance retraite reconnaît les périodes de chômage. Et depuis, elle les intègre dans le calcul de la retraite de différentes manières. Même si les chômeurs ne cotisent pas directement pour l’Assurance retraite, ils peuvent, s’ils perçoivent des indemnités, bénéficier de trimestres validés pour leur retraite de base. Les allocations concernées sont l’Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), l’Allocation de solidarité spécifique (ASS), l’Allocation de sécurisation professionnelle (ASP). De plus, l’Allocation de reclassement, l’Indemnité journalière d’intempéries et l’Indemnité d’activité partielle sont aussi concernées.

publicité

Validation de trimestres pour le chômage indemnisé 

Plus précisément, toute personne au chômage indemnisée pendant cinquante jours valide automatiquement un trimestre de retraite. Il s’agit d’un trimestre assimilé, qui compte comme une période d’emploi pour le calcul de la retraite. Cependant, il ne faut pas dépasser quatre trimestres par an ! Soit un total de 200 jours de chômage indemnisé. Cette règle s’applique également au chômage partiel. Les trimestres validés pour le chômage partiel sont calculés de la même manière que pour le chômage indemnisé. Et ce, avec une limite de quatre trimestres par an.

publicité

Cependant, une différence réside dans le calcul des trimestres pour le chômage partiel. Un salarié en chômage partiel valide un trimestre tous les 220 heures travaillées. Ainsi, même en cas de réduction d’activité, il est possible de valider des trimestres pour sa future retraite.

publicité

La validation de trimestres pour le chômage non indemnisé 

Et qu’en est-il du chômage non indemnisé ? La première période de chômage non indemnisé permet de valider six trimestres (soit un an et demi) d’assurance retraite. De la même manière que pour le chômage indemnisé, un trimestre est validé tous les 50 jours de chômage. Et ce, dans la limite de quatre trimestres par année civile.

Il est important de noter que ces trimestres validés pour le chômage, qu’il soit indemnisé ou non, contribuent à la constitution de vos droits à la retraite. Ils s’ajoutent aux trimestres acquis grâce à vos périodes d’emploi et peuvent donc influencer le montant de votre future pension.

Calcul de la retraite : Les implications de la période de chômage sur la retraite

La prise en compte de la période de chômage dans le calcul de l’Assurance retraite souligne l’importance de ces périodes dans la vie professionnelle. Même si le chômage peut être une période difficile, il est rassurant de savoir qu’il peut contribuer à la constitution de vos droits à la retraite. En étant informé des règles de validation des trimestres, vous pouvez planifier votre future retraite de manière plus précise.

N’oubliez pas de consulter régulièrement votre relevé de carrière pour vérifier que toutes vos périodes de chômage sont bien prises en compte. Si vous avez des questions spécifiques sur votre situation, il est recommandé de contacter l’Assurance retraite pour obtenir des informations personnalisées.

 

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.