Cancer du sein : Adoptez ces 7 habitudes pour réduire le risque d’en développer

Il est capital d’adopter des routines bénéfiques au quotidien. Celles-ci peuvent diminuer la possibilité de souffrir du cancer du sein.

Cancer du sein : Adoptez ces 7 habitudes pour réduire le risque d'en développer

Cette année en France, des cas de cancer du sein ont été identifiés. Le mouvement Octobre rose souhaite encourager un diagnostic anticipé pour augmenter les chances de guérison. Il souligne l’importance des examens précoces. Adopter un mode de vie sain peut aussi aider à prévenir la maladie. Continuons à voir différentes habitudes saines à ajouter à nos vies pour contribuer à réduire le risque de cancer du sein.

publicité

Cancer du sein : Ces habitudes permettent de réduire le risque

Des habitudes simples aident à réduire le risque de cancer du sein. D’abord, il faut effectuer des examens pour le repérer tôt. D’après le Dr. Emmanuel Ricard, représentant de la Ligue contre le cancer, une femme sur huit pourrait être touchée. Octobre rose cherche à stimuler les dépistages pour prendre les mesures adéquates en avance. Détecter tôt la maladie améliore les chances de guérison et permet de débuter le traitement rapidement.

publicité

Ensuite, il faut faire de l’exercice de manière régulière. Le Dr. Nathalie Perez, oncologue, conseille cinq heures de marche hebdomadaires. Cela permet de travailler les muscles et de dépenser de l’énergie. L’exercice intensif peut diminuer de 30 % le risque. Pour les femmes déjà malades, il peut diminuer le danger de récidive de 20 à 50 %. La musculation réduit la graisse et aide à maintenir un poids sain..

publicité

Réduire le risque de cancer du sein : les autres habitudes à adopter

Bien manger est primordial pour réduire les risques. Limiter le sucre est crucial. En effet, on risque de prendre du poids et accumuler des graisses. La Dr. Perez avertit que le sucre se trouve souvent dans les desserts, les boissons sucrées et les aliments transformés. Donc, il faudrait les consommer avec modération. Il faut privilégier les fruits, légumes et protéines. Ils permettent d’avoir un poids de santé.  

publicité

L’alcool augmente le risque de développer ce cancer. Selon le Dr. Perez, aucun niveau d’alcool n’est sûr. Même en petite quantité, cela reste toxique et carcinogène. Une étude du British Medical Journal montre qu’un verre peut accroître le risque de 13 %. Il est donc sage de réduire ou d’éviter l’alcool.

publicité

D’autres habitudes permettent de réduire le risque de cancer du sein. Limiter l’usage d’hormones, comme les pilules contraceptives, est suggéré. Et pour cause, elle peut augmenter le risque de manière légère. En outre, l’allaitement est protecteur contre le cancer. L’autopalpation régulière est aussi recommandée pour détecter les anomalies rapidement.

publicité

Les autres mesures à prendre au quotidien

D’autres mesures aident à prévenir le cancer du sein. D’abord, il faut contrôler son stress et bien dormir. En effet, le stress prolongé peut affaiblir l’immunité. Il peut aussi renforcer l’inflammation. Cela favorise l’apparition des cellules cancéreuses. Il faut trouver des méthodes efficaces pour se détendre. Par exemple, la méditation ou le yoga. Un sommeil suffisant est nécessaire pour la santé immunitaire.

publicité

Réduire le risque de cancer du sein peut se faire avec d’autres habitudes. Il faut éviter les substances toxiques. Certains produits chimiques contiennent des éléments. C’est aussi le cas des pesticides ou produits de nettoyage et de soins personnels. Ainsi, choisissez des produits naturels au quotidien. Cela est valable pour les produits de nettoyage ou cosmétiques. Privilégiez aussi les aliments bios.

publicité

Il est vital d’arrêter de fumer. Le tabac est lié à plusieurs cancers, y compris celui du sein. Ses composés du tabac endommagent l’ADN. Ils poussent à la multiplication des cellules cancéreuses. Cherchez de l’aide pour cesser la cigarette. Par exemple, suivre des programmes d’aide au sevrage. Il y a aussi les thérapies de remplacement. Un professionnel peut aussi vous soutenir. Cela améliore la santé générale et réduit les risques de cancer.

Comment prévenir ce type de cancer ?

Surveiller son poids est aussi un facteur clé. Il faut surtout éviter le surpoids et l’obésité. Ils multiplient le risque de développer le cancer du sein post-ménopause. Ainsi, il faut avoir une alimentation adaptée. Vous pouvez même faire des bilans nutritionnels avec un professionnel. Il vous aide à adopter un plan alimentaire personnalisé et réaliste.

Par ailleurs, l’autopalpation ne suffit pas pour détecter les anomalies. Il faut faire des examens cliniques réguliers. Durant ces visites, les médecins peuvent détecter des anomalies. Cette démarche renforce les chances de repérer des changements précoces.

Réfléchir à la reproduction

D’autres éléments peuvent influer sur le risque de cancer du sein. Il s’agit des choix en matière de reproduction. Certaines femmes ont plus de risques. Notamment, celles ayant eu leur premier enfant après l’âge de 30 ans. C’est aussi le cas de celles n’ayant pas eu d’enfant. Toutefois, les décisions de reproduction sont très personnelles. Ainsi, il convient de discuter des implications avec son médecin.

En somme, ces habitudes sont à adopter pour réduire le risque d’avoir un cancer du sein. Chaque geste quotidien, aussi petit soit-il, aide à le prévenir. La prévention repose sur un équilibre de choix de vie judicieux, une surveillance attentive et des mesures préventives actives.

Écris par Christine