Carburants : bonne nouvelle, les prix à la pompe en baisse, le pétrole au plus bas

Bonne nouvelle pour les Français. Les prix des carburants sont en baisse depuis un certain temps. De quoi alléger les dépenses des foyers modestes.

Carburants : bonne nouvelle, les prix à la pompe en baisse, le pétrole au plus bas

C’est une nouvelle qui va certainement faire des heureux. On constate une baisse des prix des carburants sur le marché depuis peu.

publicité

Baisse des prix des carburants : que sait-on à ce propos ?

Force est de constater que l’inflation impacte énormément le quotidien des Français. Le pire, c’est que cela impacte presque tous les secteurs. Les carburants n’en sont pas exclus. Mais les dernières nouvelles à ce sujet sont plutôt rassurantes.

publicité

En effet, après plusieurs mois de hausse, on constate que les prix à la pompe sont en baisse depuis quelque temps. C’est en tout cas ce qu’a montré le rapport hebdomadaire du ministère de la Transition écologique qui est sorti le 27 novembre dernier. Et effectivement, les coûts des carburants sont actuellement en recul.

publicité

Dans le détail, on remarque que le litre du sans-plomb 95 a connu une baisse. La semaine dernière, elle s’élevait à 1,78 euro, le même prix que le gazole. On a aussi le sans plomb 95-E10 est à 1,7828 euro le litre. Si l’on fait une comparaison, on remarque qu’il y a une baisse de 3,6 centimes par rapport à la semaine précédente.

publicité

C’est d’ailleurs le coût le plus bas qu’on ait connu depuis le début de cette année 2023. De même, le tarif du Super SP98 a aussi légèrement baissé. Il est passé de 1,9004 à 1,8688 euros pour un litre.

publicité

Baisse des prix des carburants : le tarif du gazole au plus bas

Nous remarquons également que le prix du gazole est à ce jour le plus bas du marché. Bien qu’ils ont reculé, il n’empêche les autres carburants restent ceux qui ont connu le plus de recul.

publicité

Effectivement, on constate que le gazole n’a connu qu’une baisse de tarif de 2 centimes seulement si l’on compare à la semaine dernière. Aujourd’hui, son prix est de 1,7812 euro. C’est donc la première fois qu’il est au-dessous de 1,80 euro depuis le mois de juillet 2023.

publicité

À cette baisse des prix des carburants s’ajoutent notamment la chute des tarifs du pétrole. À ce jour, le coût du Brent est à peu près de 80 USD alors que celui du brut américain West Texas Intermediate est à environ 75 USD.

publicité

Une baisse des prix du pétrole

Force est de constater que le recul de la demande du pétrole n’est pas sans conséquence. Un recul qui s’explique par le ralentissement des plus grandes économies mondiales. Ainsi, cela a donc laissé un grand impact sur le marché, d’où la baisse des prix du pétrole.

Aussi, la cohésion de l’organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (Opep+) n’a pas arrangé les choses. Au contraire, cela n’a fait qu’empirer la situation. Le report de la réunion sur les quotas de production à mettre en place 2024, on voit que l’organisation montre certains signes de fissuration.

Pour rappel, cette réunion aurait dû avoir lieu à Vienne, le 26 novembre dernier. Mais finalement, il s’est tenu le 30 novembre, non pas face à face, mais par visioconférence.

Pas de hausse prévue prochainement

Même s’il y a eu un report de cette réunion, de nombreuses analystes affirment que les membres de l’Opep+ qui ont déjà réduit leur production pourraient prolonger leur engagement. Néanmoins, aucune coupe n’est prévue jusqu’à présent.

Aussi, l’organisation doit faire preuve de sa volonté de mettre en place de nouvelles réductions de production au cas où il y a un recul de la demande dans les prochains mois. De ce fait, aucune augmentation de prix n’est prévue pour le moment, sauf s’il y a un événement géopolitique majeur.

Sur le territoire français, les prix des carburants devraient rester stables, à quelques centimes près. Notons que les prix ne sont pas totalement conformes au marché. Pour cause, de nombreuses enseignes ont décidé de proposer des prix plutôt abordables pour soutenir les consommateurs. Ainsi, il n’y a pas beaucoup d’effets dû à la hausse des prix de pétrole. Car même si ces derniers ont connu un recul, il n’empêche qu’ils soient toujours élevés.

En outre, cette nouvelle au sujet des carburants ne pourra que faire plaisir aux Français. En ces temps où l’inflation frappe fort dans tous les secteurs, une baisse des tarifs est, sans aucun doute, la bienvenue. Cela va donc diminuer les dépenses des foyers modestes en cette période très difficile que traverse la plupart des ménages. Heureusement, ces derniers peuvent compter sur les aides du gouvernement pour subvenir à leur besoin.

Écris par Laura Laura