Carrefour : Découvrez comment Alexandre Bompard a réussi à redresser le géant de la distribution

D’abord patron d’Europe 1, puis de la Fnac, Alexandre Bompard s’est reconverti à la distribution en prenant les rênes de Carrefour.

Carrefour : Découvrez comment Alexandre Bompard a réussi à redresser le géant de la distribution

Alexandre Bompard a pris les rênes de Carrefour en 2017. Puis, en acquérant Cora et Match, il s’est aligné aux géants de la distribution, concurrençant Leclerc. Par ailleurs, pour arriver là où il est actuellement, l’homme a dû faire preuve de créativité et user de stratagème pour redresser Carrefour.

Alexandre Bompard a mis la main sur Cora et Match

Depuis quelque temps, Casino avait monopolisé l’attention des consommateurs. Puis, à la surprise de tous, l’enseigne Carrefour a tout à coup  fait parler d’elle, après l’acquisition de Cora et Match. Alexandre Bompard a acquis l’enseigne du groupe Louis Delhaize à 1 milliard d’euros. Selon le rapport de Capital, la finalisation se fera en été 2024. Carrefour va ainsi récupérer 175 magasins, dans le Grand-Est et dans le Nord l’année prochaine. Grâce à cette acquisition, il faut savoir que l’enseigne, qui allait être achetée par le Canadien Couche-Tard, a réussi à se repentir.

Carrefour, 2,3 % en dessous de Leclerc

Avant l’arrivée d’Alexandre Bompard, Carrefour était au plus mal, avec une croissance régressive durant quelques années. Si auparavant, Carrefour a atteint plus de 24% de parts de marché en 2010, les années suivantes, l’enseigne avait perdu sa place. Leclerc s’est alors retrouvé à la tête des leaders de la distribution. Fin juin 2023, bonne nouvelle, Carrefour a gravi les échelons et a réussi à se retrouver en deuxième place, sous Leclerc. Si ce dernier a affiché 22,4% de la part de marché, Carrefour en a affiché 20 %. Avec l’acquisition des supermarchés et hypermarchés de Cora et Match, l’enseigne va à coup sûr s’adjoindre leurs 2,3% de parts de marché.

Comment à fait le PDG pour réussir à redresser Carrefour ?

En 2018, la première stratégie d’Alexandre Bompard fut de la transition alimentaire pour tous. En même temps, le PDG de Carrefour a imposé un grand plan de rationalisation, pour économiser 2 milliards d’euros sur deux ans. Pour ce faire, il a diminué l’assortiment et les frais de structures, ce qui a permis une profonde réduction des coûts. Grâce à cela, il a pu amasser un milliard en économie en une seule année.

Puis en 2021, comme l’a précisé l’ancien patron d’Europe 1, la transformation en une digital retail company leur a permis d’améliorer leur productivité. Cela leur a permis de mieux gérer leurs stocks et ainsi de limiter les ruptures en magasins. En fin 2022, Alexandre Bompard a de nouveau pris date avec le marché, avec un plan « Carrefour 2026 ». Apparemment, l’homme s’est inspiré de la méthode dite Maxi d’Amérique latine pour établir ce nouveau plan. 

Écris par Laura Laura