Cartes bancaires, cartes SIM, paiements mobiles… La carte à puce fête ses 50 ans et reste indétrônable

En 1974, Roland Moreno crée une carte à puce. Depuis, elle est utilisée dans de nombreux produits électroniques.

Cartes bancaires, cartes SIM, paiements mobiles… La carte à puce fête ses 50 ans et reste indétrônable

La carte à puce a connu une évolution constante depuis 50 ans. Ce composant électronique a été breveté. La carte à puce est intégrée dans divers produits. Elle est devenue indispensable dans notre quotidien.

publicité

Carte à puce : une popularité depuis 50 ans

Ce composant électronique est inventé par Roland Moreno en 1974. La carte à puce a récemment fêté ses 50 ans. En effet, elle est devenue un élément incontournable de la technologie mondiale. Environ 10 milliards de nouvelles cartes à puce sont fabriquées tous les ans, selon les estimations d’Eurosmart. Ce dernier est une organisation spécialisée dans les technologies numériques. Cette carte polyvalente a connu de nombreux développements et succès au fil des ans.  Elle continue d’être largement utilisée dans divers domaines. Sa durabilité et sa capacité à s’adapter aux avancées technologiques en font un outil précieux pour de nombreuses applications. Ainsi, elle reste un symbole de l’innovation dans le domaine de la technologie.

publicité

L’histoire de la carte à puce a commencé en France, il y a 50 ans. Elle était visible sur une carte bancaire et les téléphones publics. Elle s’est ensuite étendue à divers domaines. Benoit Jouffrey souligne qu’elle a accompagné toutes les évolutions technologiques au fil des ans. Ainsi, la carte à puce est devenue un élément essentiel de la vie quotidienne. Elle facilite de nombreuses interactions au quotidien. De plus, elle rend les transactions plus simples et plus sécurisées.

publicité

Carte à puce : une histoire fascinante depuis 50 ans

Il y a 50 ans, Roland Moreno a inventé la carte à puce. Il n’aimait pas être comparé à « Géo Trouvetout ». En effet, il préférait s’émerveiller devant les défis. Né au Caire le 11 juin 1945, il déménage en France peu après sa naissance. Sa passion pour l’électronique débute avec un kit de construction pour un poste à galène. À l’école, il n’était pas particulièrement brillant. Avant de fonder sa société, il exerça divers métiers. Il se qualifiait lui-même d' »inventeur individuel ». Sa vie témoigne de sa persévérance et de sa diversité d’expériences professionnelles.

publicité

La carte à puce a révolutionné nos méthodes de paiement depuis 50 ans. Contrairement aux pratiques actuelles, sa création ne fut pas le fruit d’une recherche institutionnelle. Elle est surtout une ingéniosité individuelle et de beaucoup de chance. En effet, Moreno a conçu le prototype de sa carte à puce après avoir découvert par hasard une annonce pour des mémoires PROM. Ce dernier conserve les données même sans alimentation électrique. Son processus d’invention était singulier. Chaque étape de son parcours a été marquée par la chance. Sans cette chance, son invention n’aurait peut-être pas eu l’impact mondial qu’elle a aujourd’hui.

publicité

Une sécurité sans faille  

Les cartes à puce sont comme de petits ordinateurs cachés qui répondent aux questions de sécurité sans révéler les secrets qu’elles renferment. Les informations qu’elles contiennent sont souvent cryptées pour les garder secrètes. En plus d’être utilisées pour la sécurité, ces cartes servent aussi à s’identifier et à payer. Loïc Guezo explique que ces cartes agissent comme des mini-ordinateurs. Elles protègent les données confidentielles tout en assurant des réponses sécurisées. Ainsi, elles aident à garder nos informations personnelles et financières en sécurité. Et, elles facilitent les transactions et les vérifications d’identité.

publicité

La carte à puce est très résistante aux tentatives de piratage et de fraude. Jessy Clédière explique qu’elle est conçue pour faire face à différentes sortes d’attaques. Ces attaques peuvent être des tentatives de manipulation des logiciels ou du matériel de la carte pour déchiffrer les informations cryptées. Malgré ces menaces, les incidents de fraude restent rares. Par exemple, le pourcentage de fraudes par carte bancaire en France était de seulement 0,053% en 2022. C’est le plus bas jamais enregistré, selon la Banque de France. Cette résistance accrue fait des cartes à puce un moyen de paiement sûr. Ainsi, cela offre aux utilisateurs une tranquillité d’esprit lorsqu’ils effectuent des transactions financières.

publicité

Les incertitudes sur sa disparition

Pour certains usages, la sécurité peut être sacrifiée pour plus de praticité. Mais pour des transactions nécessitant une sécurité maximale, la carte à puce demeure très fiable. Elle a su s’adapter aux nouveaux défis en proposant des solutions innovantes. Par exemple, Thales a développé une carte à puce avec une sécurité renforcée. Ainsi, la carte à puce n’est pas obsolète. Elle reste une technologie fiable, sans défauts majeurs selon Nosing Doeuk. Ainsi, il estime que les alternatives numériques ne menacent pas son existence. En résumé, la carte à puce reste un outil essentiel dans notre société moderne pour assurer des transactions sûres et sécurisées.

publicité

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.