Ce métier peu connu mais rémunéré jusqu’à 31 940 euros par an ne nécessite aucun diplôme et recrute à travers toute la France 

Le métier de « contrôleur » à la SNCF, accessible sans diplôme formel, propose des avantages attractifs !  Découvrons ensemble ce métier !

Ce métier peu connu mais rémunéré jusqu'à 31 940 euros par an ne nécessite aucun diplôme et recrute à travers toute la France 

Bien que la SNCF ne demande pas de diplôme formel, une expérience dans le commerce est souvent recommandée. Les salaires varient selon la localisation, avec des informations détaillées sur les revenus et les exigences. Cette section explore la diversité des expériences professionnelles des employés de la SNCF ! Soulignant la variabilité des exigences d’emploi et des pratiques salariales au sein de l’entreprise. Sachez que le métier de chef de bord SNCF est un métier d’avenir !

publicité

Les opportunités professionnelles sans diplôme

Dans le monde professionnel, l’accès à de nombreux avantages tels que les RTT, les primes, et l’aide à la garde d’enfants ne nécessite pas nécessairement un diplôme. Selon l’Observatoire des inégalités, 82% des personnes en situation de pauvreté n’ont pas de niveau d’études supérieur au bac, et un tiers d’entre elles ne possède même aucun diplôme. Bien que la France ait une forte tradition de valorisation des diplômes, certaines entreprises offrent des opportunités à des profils variés. 

publicité

Divers métiers accessibles sans diplôme spécifique comprennent des postes tels que vendeur en magasin, serveur ! Ou bien, agent d’entretien, ou ouvrier polyvalent. Parmi ces emplois, l’un se distingue par ses avantages particulièrement attractifs. Il s’agit du métier de « chef de bord » ou « commercial à bord des trains » pour le compte de la SNCF ! Communément appelé « contrôleur« . Cependant, ce rôle ne se limite pas au simple contrôle des billets ! Englobant également des missions telles que renseigner les voyageurs, assurer leur sécurité ! Puis, vérifier la propreté et le bon fonctionnement des équipements à bord.  En tout cas, le métier de chef de bord SNCF est 

publicité

Chef de bord est le métier d’avenir: Les avantages attrayants du métier de contrôleur SNCF

En choisissant la voie du contrôleur SNCF, même sans diplôme formel, un individu peut accéder à une gamme variée d’avantages. Ces avantages incluent une allocation de 100 euros bruts par mois par enfant pour la garde d’enfants de moins de 3 ans, une prime de vacances annuelle de 400 euros ! Puis, une prime annuelle de 400 euros pour les personnes non-cadres ! Ensuite, un bonus annuel d’exploitation équivalent à 12,8% du salaire mensuel ! Puis, une prime de 400 euros en cas de réalisation des objectifs collectifs ! Une contribution de l’employeur de 300 euros bruts par an pour 1 500 euros déposés sur l’épargne du groupe ! Et une couverture de la mutuelle d’entreprise à 60% par l’employeur.

publicité

En outre, les contrôleurs bénéficient de 22 jours de RTT par an, des tarifs réduits pour les voyages, comme un aller-retour Paris-Lyon pour deux personnes à 18 euros au lieu de 388 euros. Ces avantages font du métier de contrôleur SNCF une option attrayante pour ceux qui cherchent des opportunités professionnelles sans nécessairement avoir un diplôme. D’ailleurs chef de bord à la SNCF est un métier d’avenir !

publicité

Exigences et salaires pour le métier de contrôleur SNCF

Bien que la SNCF ne requière pas de diplôme pour le poste de contrôleur, une expérience de plus de trois ans dans le commerce ou la relation clientèle est souvent recommandée selon la fiche de poste. Cependant, cette exigence peut varier d’une offre d’emploi à une autre. Certaines annonces mentionnent une « expérience utilement acquise » sans plus de précisions ! Tandis que d’autres demandent une expérience moins longue.

publicité

En ce qui concerne les salaires, ils varient en fonction de la localisation. Par exemple, pour un chef de bord TER à Metz, les salaires oscillent entre 29 940 et 31 940 euros bruts par an. Pour un commercial à bord des trains à Tarbes, ils vont de 24 700 à 31 800 euros bruts par an, avec des salaires mensuels variant entre 1 605 et 2 076 euros nets. Ces chiffres incluent la part variable, qui peut constituer jusqu’à 25% du salaire des contrôleurs de la SNCF. Toutefois, cette pratique n’est pas uniforme parmi les employés de la SNCF. Ainsi, chef de bord à la SNCF est un métier d’avenir!

publicité

Chef de bord à la SNFC est un métié d’avenir : témoignage et opportunités d’emploi

Un témoignage d’un contrôleur SNCF, Alex, met en lumière certaines réalités du métier. Dans une interview accordée au Parisien, Alex partage comment la suppression de sa prime pendant son congé maladie l’a contraint à reprendre le travail contre l’avis de son médecin. Malgré cela, après 22 ans au sein du groupe, il perçoit entre 2 300 et 2 500 euros nets par mois, primes variables comprises.

publicité

Avec près de 10 000 contrôleurs en poste, la SNCF recrute plusieurs centaines de personnes pour ce poste chaque année ! Offrant actuellement près de 30 opportunités dans toute la France. Être mobile dans la recherche d’emploi augmente les chances de trouver une place, comme le souligne Pôle Emploi, indiquant que chaque année, 1 000 offres pour le poste de « contrôleur des transports en commun » (non seulement pour la SNCF) sont publiées ! Attirant l’attention de 940 personnes à la recherche d’un emploi. Ces opportunités démontrent que le métier de contrôleur SNCF offre des perspectives professionnelles attractives, accessibles même sans un bagage académique formel. Tout cela montre que chef de bord à la SNCF est un métier d’avenir !

 

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.