Ce nouveau diplôme universitaire pour les « pairs-aidants » marque un nouveau départ pour les anciens patients

Dans le but de professionnaliser les pairs-aidants, il y aura un nouveau diplôme universitaire spécialement pour eux.

Ce nouveau diplôme universitaire pour les pairs-aidants marque un nouveau départ pour les anciens patients

À l’hôpital Esquirol de Limoges, une approche innovante en santé mentale voit le jour : la pair-aidance. Ce sont des patients rétablis, désormais traités, qui collaborent avec les soignants pour accompagner d’autres patients. D’ailleurs, il y aura un diplôme universitaire pour ces pairs-aidants.

publicité

Le rôle des pairs-aidants dans l’équipe soignante

Selon les psychiatres, le point de vue des pairs-aidants est irremplaçable dans pour le rétablissement des patients. Leur expérience vécue offre une compréhension unique des défis liés aux troubles mentaux. D’ailleurs, cela facilite la communication et renforce le lien thérapeutique. Cela permet aux patients de mieux adhérer aux traitements. De plus, les patients ont plus d’espoir de se rétablir rapidement.

publicité

Diplômes universitaires pour les pairs-aidants 

Face à une demande croissante, le centre hospitalier Esquirol et l’Université de Limoges ont lancé un diplôme universitaire de formation à la pair-aidance. Cette formation permet aux étudiants d’acquérir des compétences spécifiques en accompagnement, en gestion de groupe et en connaissances médicales. Qu’ils soient patients ou accompagnants professionnels. Cette initiative a pour but d’intégrer davantage la pair-aidance dans le domaine de la santé mentale. Mais cela prouve aussi que les soignants sont reconnaissants de l’aide qu’apporte la pair-aidant.

publicité

Les bénéfices pour les pairs-aidants

La pair-aidance offre aussi des bénéfices significatifs aux pairs-aidants eux-mêmes. En retrouvant un rôle actif au sein de la société, ils renforcent leur estime de soi et leur rétablissement personnel. De plus, le travail en tant que pair-aidant peut servir de pont vers une réintégration professionnelle. Cela permet à ces personnes d’envisager des carrières valorisantes et gratifiantes.

publicité

Cependant, malgré les avantages évidents de la pair-aidance, ces acteurs clé du système de santé mentale sont souvent confrontés à des défis. Par exemple, ils sont peu reconnus professionnellement, souvent sous-estimer. Donc, il est important pour les autorités de santé de reconnaître et de valoriser le rôle essentiel des pairs-aidants. Ils peuvent offrir un soutien adéquat et des opportunités de développement professionnel pour ces bonnes personnes. 

publicité

Diplôme universitaire : un avenir prometteur pour la pair-aidance 

Ces personnes dévouées sont la solution aux problèmes que rencontrent les services de santé actuellement. Les établissements de santé peuvent améliorer la qualité des soins et favoriser un rétablissement durable pour les patients. Mais il faut investir dans la formation de ces personnes, la mise en place de ce diplôme universitaire est un bon début. La pair-aidance est une solution prometteuse aux problèmes actuels de la santé mentale. Toutefois, pour que la pair-aidance puisse pleinement réaliser son potentiel, il est important de reconnaître et de soutenir ces acteurs clé du système de santé mentale.

Écris par Inès Denne