Ces nombreux jours de congés supplémentaires que vous pouvez prendre sans le savoir, êtes-vous concerné ?

La majorité de la population française ne savent pas l’existence des jours de congés supplémentaires. Mais dans cet article, on va tout vous révéler.

Ces nombreux jours de congés supplémentaires que vous pouvez prendre sans le savoir, êtes-vous concerné

Qu’est-ce qu’il faut faire pour bénéficier les jours de congés supplémentaires que peu de gens connaissent ? La réponse est ici.

publicité

Voici les jours de congés supplémentaires, que vous ne savez pas !

Qu’il s’agisse d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat à durée indéterminée, lorsque vous travaillez dans une entreprise, le Code du travail prévoit cinq semaines de congé payé (CNP). L’article L3141-12 du Code du travail prévoit 30 jours ouvrables ou 25 jours ouvrables au cours d’une année. Les CP ont été introduits en 1936, et ils permettent qu’ils soient pris sans avoir à perdre sur le montant du salaire. De façon générale, les employés et les employeurs sont familiers avec le fonctionnement des cinq semaines de CP. Sachez qu’il n’y a pas que ces journées que vous pouvez prendre. En effet, vous pouvez prendre des jours de congés supplémentaires. Justement sur les colonnes de Auféminin, on peut lire :« Les congés de ce genre sont moins connus. Mais ils méritent d’être mis davantage en valeur ».

publicité

Ce qu’il faut savoir sur les congés !

Chaque année, les employés ont droit à cinq semaines de congé compensatoire. Y compris quatre semaines qu’ils doivent prendre pendant la période de congé prévu par la loi. Toutefois, lorsque les employés n’ont pas pris tous leurs congés annuels au cours de cette période, ils peuvent solliciter le bénéfice du système de vacances fractionnées. Les dates de fractionnement figurent à l’article L3141-23 du Code du travail. Ils fournissent une rémunération aux employés des entreprises qui « fractionnent » les vacances d’été. Par conséquent, sur ces cinq semaines, il faut prendre quatre semaines de CP entre le 1ᵉʳ mai et le 31 octobre. On pourrait ensuite fixer la semaine restante pour le reste de l’année, entre le 1ᵉʳ novembre et le 30 avril. Cependant, lorsque l’employé ne prend pas la CP principale dans sa totalité pendant cette période, sans tenir compte de l’ancienneté ou du type de contrat de travail, il est en mesure de bénéficier de jours de fractionnement. Autrement dit, obtenir des jours de congés supplémentaires. Maintenant, c’est à vous de jouer ! On vous a tout dévoilé.

publicité

Écris par Laura Laura