Cette démarche aide à vivre beaucoup plus longtemps en bonne santé

Les chercheurs de la Framingham Heart Study ont découvert que des années d’études supplémentaires peuvent ralentir le processus de vieillissement. Cette constatation ouvre la voie à une meilleure compréhension de la relation entre l’éducation et la longévité.

Découvrez cette démarche qui permet de vivre beaucoup plus longtemps  

Le lien entre l’éducation et la durée de vie est de plus en plus évident. En utilisant un algorithme spécifique, les scientifiques ont constaté que chaque année d’études peut avoir un impact significatif sur la façon dont nous vieillissons. Ils ont conclu que faire des études augmente l’espérance de vie.

Les liens entre éducation et longévité

Apprendre à l’école peut aider à vivre plus longtemps. Des chercheurs de la Framingham Heart Study ont constaté que les personnes ayant étudié plus longtemps ont tendance à vieillir plus lentement et à vivre plus longtemps que celles qui ont moins étudié. Ces découvertes, publiées dans le JAMA, posent des questions importantes sur la relation entre l’éducation et le temps que nous passons en vie. En effet, des scientifiques affirment que faire des études augmente l’espérance de vie. D’ailleurs, une étude l’a démontré.

Faire des études augmente l’espérance de vie ! 

En effet, les études montrent que les personnes qui passent plus de temps à étudier tendent à avoir une meilleure santé et à vivre plus longtemps. Cela pourrait s’expliquer par plusieurs facteurs. D’abord, une éducation plus poussée peut conduire à des choix de vie plus sains, comme une meilleure alimentation et plus d’exercice. De plus, les personnes éduquées sont souvent plus conscientes des risques pour la santé et sont plus enclines à prendre des mesures préventives, comme des examens médicaux réguliers. Par ailleurs, l’éducation peut aussi avoir un impact sur le niveau de stress et sur la capacité à faire face aux défis de la vie. Les personnes ayant un niveau d’éducation plus élevé ont souvent des emplois mieux rémunérés et plus satisfaisants ! Ce qui peut réduire le stress financier et professionnel.

De plus, une éducation formelle offre généralement des compétences en résolution de problèmes et en prise de décisions ! Ce qui peut aider à gérer efficacement le stress et à maintenir une bonne santé mentale. Cependant, malgré ces observations, il reste encore beaucoup à comprendre sur les mécanismes précis qui relient l’éducation à la longévité. Les chercheurs continuent d’étudier cette relation complexe pour découvrir comment les facteurs éducationnels peuvent influencer la santé et le bien-être tout au long de la vie. Ces découvertes pourraient avoir des implications importantes pour la politique publique et la promotion de la santé. Et ce, en mettant l’accent sur l’éducation comme un moyen d’améliorer la qualité et la durée de vie. Donc, faire des études augmente l’espérance de vie.

Ralentissement du vieillissement : faire des études augmente l’espérance de vie

Les chercheurs ont utilisé un algorithme appelé DunedinPACE pour mesurer le rythme de vieillissement de plus de 3 000 participants à l’étude. Leurs résultats ont montré que chaque année supplémentaire passée à étudier se traduisait par un ralentissement du vieillissement de 2 à 3 %. Ce ralentissement était associé à une réduction d’environ 10 % du risque de mortalité. Le vieillissement de la population est un phénomène bien établi, en France comme dans le reste du monde. En 2020, les personnes âgées de plus de 65 ans représentaient un cinquième de la population française ! Et ce chiffre devrait augmenter pour atteindre un quart de la population en 2040, puis près de 30 % à partir de 2050.

Progrès en santé et espérance de vie

L’augmentation de l’espérance de vie est en partie due aux progrès réalisés dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires et les cancers. En 2020, l’espérance de vie en France était de 79,2 ans pour les hommes et 85,3 ans pour les femmes. Cependant, il convient de rappeler que ce n’est que récemment que les progrès médicaux ont permis une telle augmentation de l’espérance de vie. Au XVIIIe siècle, l’espérance de vie était beaucoup plus faible qu’aujourd’hui. Effectivement, la moitié des enfants ne dépassaient pas l’âge de 10 ans et l’espérance de vie globale ne dépassait pas 25 ans. Grâce aux avancées telles que la vaccination contre la variole, l’espérance de vie a augmenté de façon significative au cours des siècles suivants, atteignant 45 ans en 1900. Cela montre que l’éducation n’est pas le seul facteur influençant la longévité, mais qu’elle joue un rôle crucial dans ce domaine.

En somme, cette étude souligne l’importance de l’éducation dans la promotion d’une vie longue et saine. Elle met en lumière les liens complexes entre l’éducation, le vieillissement et la longévité. Puis, elle souligne la nécessité de poursuivre les recherches dans ce domaine pour mieux comprendre ces relations et élaborer des stratégies efficaces pour promouvoir la santé et le bien-être tout au long de la vie. En tout cas, faire des études augmente l’espérance de vie.

 

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.