Changements AAH : Tout ce qu’il faut savoir pour éviter les situations inattendues

L’Allocation aux Adultes Handicapés fait partie des aides de la CAF. Elle fait l’objet de plusieurs changements importants cette année.

Changements AAH : Tout ce qu'il faut savoir pour éviter les situations inattendues

L’AAH est une aide financière destinée aux adultes handicapés. Elle a connu des modifications notables en 2024. Ces changements de l’AAH sont nécessaires pour s’adapter aux nouvelles exigences. Mais ils apportent des implications importantes pour les bénéficiaires actuels et potentiels. Il est donc essentiel de se familiariser avec ces modifications. Cela augmente les chances de bénéficier de cette allocation.

AAH : Quels sont les critères d’éligibilité ?

L’AAH est attribuée aux adultes handicapés. Mais uniquement ceux qui répondent à des critères spécifiques. La CDAPH se charge de l’évaluation de ces adultes. Pour être éligible, plusieurs critères doivent être respectés. D’abord, le taux d’incapacité pris en compte se situe entre 50 % et 79 %. Autrement, il doit être supérieur ou égal à 80 %. De plus, l’âge minimum est de 20 ans. Cependant, le bénéficiaire peut être âgé de 16 ans dans certains cas. Les bénéficiaires doivent d’abord résider en France métropolitaine. Les départements d’outre-mer sont aussi valables. En plus de cela, la sortie du territoire leur est interdite si elle dépasse les trois mois.

Montants et cumuls

L’AAH peut être cumulée avec le RSA sous certaines conditions. Notamment à un âge minimum de 25 ans. Certaines aides peuvent également être cumulées avec l’AAH. Mais celles-ci sont sous réserve de conditions spécifiques. Ce sont la Prestation de Compensation du Handicap et l’Allocation de Soutien Familial. Le montant de l’AAH est calculé en tenant compte des ressources de l’année fiscale N-2. Pour cela, le demandeur ne doit pas posséder un revenu d’activité professionnelle.

Changements AAH : Calcul du montant

L’AAH s’attribue durant un an minimum. Mais les bénéficiaires peuvent demander un renouvellement en fonction de l’évolution de leur handicap. Pour d’autres, on prend aussi en compte les ressources. C’est le cas pour les bénéficiaires ou demandeurs de l’AAH ou admis dans un établissement. En outre, cette allocation peut être accordée sans limitation. Pour cela, le taux de handicap doit au moins être à 80 %.

La Maison Départementale des Personnes Handicapées est chargée d’étudier les droits des individus en France. Au début de 2024, les aides de la Caisse d’Allocations familiales ont sensiblement augmenté. Et l’AAH n’est pas en reste. Un changement crucial concerne la présentation d’un certificat médical attestant du handicap. Ce certificat est nécessaire pour le calcul de l’aide.

AAH : changements du montant

La déconjugalisation fait partie des changements importants de l’AAH. Depuis, le calcul ne prend plus en compte le revenu du conjoint. En effet, il ne considère que le revenu de la personne en situation de handicap. Ainsi, 1,2 million de bénéficiaires ont vu le montant de leur aide augmenter. En outre, il y a eu une autre réforme depuis le 1er avril. Elle a également augmenté cette allocation de 4,6 %. Le montant de l’AAH dépasse désormais les 1 000 euros.

Les bénéficiaires à taux plein percevaient auparavant 971,37 euros. Leur AAH s’élève désormais à 1 016 euros. Cette revalorisation s’appliquera lors du versement du 6 mai prochain.

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .