Chantal Goya, 80 ans : la chanteuse dépitée, elle ne touche pas de retraite

Inès Denne
3 Min Read

Chantal Goya est très endettée, et de plus, elle ne touche pas de retraite. Elle traverse une période difficile à ses 80 ans. Découvrez toute l’histoire.

publicité

Chantal Goya ne touche pas de retraite

Il est nécessaire de rappeler Chantal Goya a connu beaucoup de succès durant son activité. Une carrière de près de cinquante ans hors du commun. Qui dit succès, dit forcément beaucoup d’argent, et la chanteuse en avait. Cependant, en ce moment, âgée de 80 ans, la chanteuse n’échappe pas à ses problèmes financiers et à la manière dont elle a flambé dans le passé. Récemment, elle s’est exprimée à ce sujet dans le podcast LA Série :   » quand j’ai de l’argent, j’ai l’impression d’être au Monopoly. Je distribue toujours l’argent, dès qu’il y en a, ça repart aussi vite. De sorte que je ne serai jamais quelqu’un qui garde des millions, » a-t-elle affirmé.

publicité

Désormais, Chantal Goya ne touche pas de retraite. Et face aux grèves contre la réforme des retraites,  Chantal Goya ne se sent pas concernée. Notamment,elle décalre que : « Je pourrais me plaindre car je n’ai pas de retraite […] On ne cotisait pas à mon époque. En fait, elle a toujours eu une autre vision des choses et a préféré « donner » et « partager » de l’argent plutôt que de le garder pour elle-même. 

publicité

La chanteuse a été endettée en 2019

Chantal Goya raconte le jour où elle a rencontré un petit garçon, pas loin de sa maison de disque. « Je lui ai donné de l’argent, mais je ne pensais pas lui donner 50 euros. Il ne me restait plus rien pour rentrer à la maison. Je n’avais pas assez pour prendre le métro, un bus ou un taxi. Par la suite, j’ai appelé un copain et il m’a dit ‘bon écoute comme je suis au boulot, tu m’attends, il était 15 h, tu m’attends vers 20 h, je passerai te voir’. Je suis restée dans un café, puis j’ai attendu qu’il passe me prendre. C’est comme ça mes après-midi. »

publicité

Pour rappel, le journal Sud Ouest avait révélé que Chantal Goya et Jean-Jacques Debout étaient ruinés et endettés en 2019. Alors, ils auraient pu bénéficier d’un prêt de 2,2 millions d’euros par le Crédit municipal social et solidaire de Bordeaux, surnommé aussi « la banque des pauvres ». Le couple aurait reçu cette somme sur la base du droit d’auteur (Sacem). Mais cela leur avait valu d’être fichés à la Banque de France et interdit de banque. Heureusement, la situation s’améliore en ce moment. Même si Chantal Goya ne touche pas de retraite, la chanteuse peut poursuivre les concerts, qui est sa principale source de revenu. 

publicité
Share This Article