Chèque énergie : Y avez-vous droit en 2024, si vous n’avez un logement que depuis mars 2023 ?

Le montant des allocations familiales augmentent en suivant le rythme de l’inflation mais cela ne semble pas suffire. 

Chèque énergie Y avez-vous droit en 2024, si vous n'avez un logement que depuis mars 2023

Suite à la hausse des allocations familiales, quelles sont les conditions que vous devez respecter pour bénéficier du chèque énergie. 

Hausse des allocations familiales : une bonne nouvelle pour beaucoup de foyers. 

Face à l’inflation galopante, le gouvernement a opté pour une hausse des allocations familiales. Le chèque énergie représente une aide financière destinée aux ménages français aux ressources limitées. Cette allocation varie entre 48 et 277 euros. Il sert principalement à couvrir les dépenses liées à l’énergie. Le montant alloué dépend des revenus et de la composition du foyer. Pour bénéficier de cette aide, les ménages doivent répondre à certaines conditions strictes. Ce système a été conçu pour alléger la charge financière des dépenses énergétiques des foyers les moins aisés. Et comme toutes les aides du gouvernement, il faut respecter certaines conditions pour le recevoir. 

Chèque énergie : Découvrez les conditions d’éligibilité

Pour prétendre au chèque énergie, il est impératif de résider en France. La situation financière du ménage au 1er janvier de l’année en cours est déterminante pour l’attribution de l’aide. En 2024, les bénéficiaires ont reçu le chèque à partir du 2 avril. Le gouvernement a mis en place un simulateur et une assistance téléphonique pour aider les citoyens à comprendre leurs droits et à savoir s’ils peuvent bénéficier de cette aide. Comme les autres allocations familiales, il y a également eu une hausse du chèque énergie. 

Hausse des allocations familiales : Processus de distribution

Pour l’année 2024, le gouvernement estime que 5,6 millions de ménages pourraient être éligibles au chèque énergie. Pour déterminer l’éligibilité, le RFR et le nombre de personnes dans le foyer sont pris en compte. Le ministère de l’Economie s’appuie sur ces informations pour identifier les bénéficiaires. Ainsi, chaque configuration familiale a un seuil spécifique de RFR pour être admissible à l’aide. Et tout se passe à peu près ainsi pour bénéficier de la hausse des autres allocations familiales. 

Chèque énergie 2024 : Utilisation et nouvelles règles 

Le chèque énergie peut être utilisé pour régler diverses factures d’énergie telles que l’électricité, le gaz, et même certains travaux de rénovation énergétique. À partir de 2024, les nouveautés incluent des usages étendus du chèque pour les locataires de logements sociaux. Ces derniers peuvent désormais l’utiliser pour payer les charges de chauffage. L’objectif est d’augmenter l’efficacité énergétique et réduire la précarité énergétique parmi les populations vulnérables. Un système de réclamation en ligne sera également disponible mi-mai pour ceux qui n’auraient pas reçu le chèque malgré leur éligibilité.

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.