Chèque énergie : les retraités peuvent-ils bénéficier de cette aide financière ?

Le chèque énergie, ressource clé pour les foyers modestes, soulève la question de son accessibilité aux retraités en 2024.

Chèque énergie les retraités peuvent-ils bénéficier de cette aide financière

Au cœur de la transition énergétique, le chèque énergie suscite l’interrogation : les retraités peuvent-ils en profiter cette année ?

publicité

Tout savoir sur le chèque énergie

Le chèque énergieest un coup de pouce important pour les familles qui ont moins d’argent. Pour rappel, il a été créé le 17 août 2015 dans le cadre de la loi sur la transition énergétique. En réalité, il les aide à payer leurs factures d’énergie et à améliorer leur maison. Mais en 2024, beaucoup de personnes âgées se demandent si elles peuvent aussi recevoir ce chèque utile. Pour comprendre cela, il faut regarder de plus près comment le chèque énergie fonctionne. Trois grandes choses décident si quelqu’un peut recevoir ce chèque ou non. La première chose est de regarder combien de personnes vivent dans une maison. Si une personne est vieille et vit seule, elle compte comme une personne. 

publicité

Ensuite, il faut voir combien d’argent la famille gagne ! Ce qui est écrit dans l’ « avis d’impôt sur le revenu ». Enfin, on prend l’argent gagné et on le partage entre les personnes de la maison. Par exemple, si une personne vit seule, elle ne doit pas gagner plus de 11 000 euros pour recevoir le chèque énergie. Maintenant, la bonne nouvelle pour les personnes âgées, c’est qu’elles ont le droit de demander ce chèque énergie. Ce n’est pas seulement pour les jeunes, c’est pour tout le monde qui en a besoin. En plus, la somme d’argent que l’on peut recevoir change, entre 48 et 277 euros ! Et ce, en fonction de l’argent gagné et du nombre de personnes dans la maison. Si on a reçu le chèque en 2023, on a jusqu’au 31 mars 2024 pour l’utiliser.

publicité

Le chèque énergie pour les retraités ?

Le chèque énergie joue un rôle important en aidant les familles qui rencontrent des difficultés financières. Son objectif est d’aider à payer les factures d’énergie ou à financer des travaux pour rendre les maisons plus économes en énergie. Trois critères importants sont pris en compte pour déterminer si une famille est éligible au chèque énergie. Tout d’abord, la taille de la famille est évaluée en unités de consommation. Cela signifie que la composition du foyer est prise en compte pour évaluer les besoins énergétiques de la famille. Ensuite, le Revenu Fiscal de Référence (RFR) est examiné. Le RFR est le montant total des revenus de la famille déclaré aux impôts. Plus le RFR est bas, plus la famille est susceptible de bénéficier du chèque énergie.

publicité

Enfin, l’éligibilité est calculée en divisant le RFR par le nombre d’unités de consommation. Cela permet de déterminer si la famille se situe en dessous des seuils éligibles pour recevoir le chèque énergie. Les seuils varient en fonction de la situation familiale. Par exemple, une personne seule doit avoir un RFR maximal de 11 000 euros pour être éligible. Ces critères assurent que le chèque énergie est attribué aux familles qui en ont le plus besoin, contribuant ainsi à soulager le fardeau financier lié aux dépenses énergétiques. En résumé, le chèque énergie est une mesure précieuse qui apporte une assistance essentielle aux familles en difficulté ! Les aidant à maintenir un foyer chaud et confortable.

publicité

Les retraités et l’éligibilité au chèque énergie

Contrairement à une idée préconçue, les retraités ne sont pas exclus de l’éligibilité au chèque énergie. En effet, ils sont automatiquement considérés comme éligibles ! Et ce, tout comme les autres bénéficiaires. Le montant du chèque énergie, oscillant entre 48 et 277 euros, dépend du RFR et de la composition du foyer. En 2023, les bénéficiaires ont jusqu’au 31 mars 2024 pour utiliser leur chèque énergie. Tandis que la question d’une éventuelle augmentation de sa valeur en 2024 est soulevée par l’Association Abbé Pierre. Cette dernière plaide en faveur d’une augmentation substantielle pour mieux répondre aux besoins des ménages modestes ! Une proposition actuellement soumise à la considération du gouvernement.

publicité

Les démarches pour les retraités

En ce qui concerne les démarches administratives pour les retraités, aucune action particulière n’est attendue de leur part. L’administration fiscale établit annuellement une liste des ménages éligibles ! Cette dernière est transmise à l’Agence de Paiement des Services (ASP), qui se charge de la distribution des chèques énergie. Ces derniers sont ensuite envoyés automatiquement par courrier au domicile des bénéficiaires au cours du mois d’avril. Que l’on soit retraité ou non, il suffit d’attendre l’arrivée du chèque énergie. Pour vérifier son éligibilité, il est possible d’utiliser un simulateur en ligne qui indique si l’aide de l’État peut être perçue.

publicité

En conclusion, les retraités peuvent légitimement se réjouir, car le chèque énergie représente une réponse concrète à la crise énergétique ! Cela les aidant à faire face aux dépenses liées à l’énergie et à contribuer à la rénovation énergétique de leur logement.

publicité

 

Écris par Laura Laura