Chèque énergie : montant, calendrier, conditions, nouveaux bénéficiaires… Tous les changements à savoir en 2024

Découvrez les dernières avancées du chèque énergie pour l’année 2024 !

Chèque énergie montant, calendrier, conditions, nouveaux bénéficiaires... Tous les changements à savoir en 2024

On va vous dévoiler les mises à jour clés et nouveautés du chèque énergie pour cette nouvelle année 2024. Restez informé des gros changements qui affectent cette aide pour l’énergie.

publicité

Le chèque énergie : Qui peut en bénéficier et comment?

En théorie, environ 5,6 millions de foyers peuvent recevoir le chèque énergie. Ces foyers ont des revenus inférieurs à certains seuils. À savoir que le ministère de l’Économie utilise le revenu fiscal de référence (RFR) pour repérer les bénéficiaires. Ce RFR est ajusté selon le nombre de membres du foyer. Il s’appuie sur une notion appelée unité de consommation (UC). Cette UC permet de comparer les niveaux de vie de foyers différents. Elle attribue 1 UC au premier adulte du foyer. Les autres personnes de 14 ans ou plus comptent pour 0,5 UC chacune. Quant aux enfants de moins de 14 ans, ils comptent pour 0,3 UC chacun.

publicité

Par exemple, pour une personne vivant seule, le RFR ne doit pas dépasser 11 000 euros en 2024 pour bénéficier du chèque énergie. Pour un couple avec deux enfants, le seuil est de 23 100 euros de RFR maximum. Le ministère de l’Économie utilise ces critères pour déterminer les éligibles au chèque énergie. En effet, il vérifie que les foyers répondent à ces conditions de revenus. Cela signifie que seuls ceux dont le revenu fiscal de référence est en dessous des seuils fixés peuvent prétendre au chèque énergie. Ainsi, le dispositif vise à aider les foyers en situation de précarité énergétique. Cependant, il faut savoir que quelques nouveautés ont été apportées au chèque énergie 2024.

publicité

Comprendre le chèque énergie : Conditions d’éligibilité et montants alloués

Le chèque énergie dépend du revenu fiscal et de la taille de la famille dans le logement. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, vous devez vérifier votre revenu fiscal de référence par unité de consommation. Si votre RFR/UC est inférieur à 5 700 €, vous êtes éligible au chèque énergie. Ensuite, si votre RFR/UC se situe entre 5 060 € et 6 800 €, le montant du chèque varie. Si vous avez entre 1 et 2 UC et que votre RFR/UC est entre 6 800 € et 7 850 €, vous pouvez également en bénéficier. Pour les foyers avec plus de 2 UC, le seuil se situe entre 7 850 € et 11 000 €. Ce sont les nouveautés du chèque énergie 2024.

publicité

Le montant du chèque énergie varie en fonction de votre RFR/UC et du nombre d’UC dans votre foyer. Concrètement, si vous avez 1 UC, le montant varie de 48 € à 194 €. Avec 1 à 2 UC, il va de 63 € à 240 €. Et pour les foyers avec plus de 2 UC, le montant varie de 76 € à 277 €. Il est important de noter que l’attribution du chèque énergie est liée à la composition du ménage dans le logement, habituellement déterminée par la taxe d’habitation. Mais avec la suppression de cette taxe, l’identification du logement devient plus complexe.

publicité

Chèque énergie 2024: Les nouveautés 

Certains nouveaux foyers, comme les étudiants, ou ceux dont les revenus ont diminué, risquaient de ne pas recevoir le chèque énergie. Plusieurs associations familiales ou de consommateurs, telles que la CLCV, Familles rurales, l’UFC Que Choisir ou encore l’Unaf, avaient mis en garde contre le risque d’exclure un million de bénéficiaires du dispositif. Et ce, malgré leur éligibilité. Afin de remédier à cette situation, un guichet de réclamation en ligne sera ouvert à la mi-mai pour ceux qui n’auraient pas reçu le chèque après la campagne d’envoi en avril. Pour vérifier si vous êtes éligible au chèque énergie, il vous suffit de consulter le simulateur officiel.

publicité

De plus, les foyers qui ont reçu le chèque énergie en 2023, mais qui ne sont plus éligibles en 2024 continueront à le recevoir automatiquement. Cette mesure concerne un million de personnes. Et aucun remboursement ne leur sera demandé, selon les assurances données par Bercy. En conséquence, le budget alloué au chèque énergie sera augmenté de 100 millions d’euros supplémentaires sur un budget total de 900 millions d’euros par an. Cela permettra de couvrir les besoins des nouveaux bénéficiaires et de ceux qui ne sont plus éligibles cette année. En tout cas, il est essentiel de connaître les nouveautés du chèque énergie 2024.

publicité

Le chèque énergie : Utilisation, nouveautés et modalités de paiement

Sachez que le chèque énergie est une aide destinée à couvrir les dépenses en énergie liées au logement. Il peut être utilisé pour payer l’électricité, le gaz, le fioul domestique, le bois, la biomasse. Mais aussi utilisé dans d’autres combustibles utilisés pour le chauffage ou la production d’eau chaude. De plus, les résidents en EHPA, en EHPAD, en résidence autonomie, en ESLD ou en USLD peuvent également bénéficier du chèque énergie. Il leur suffit de le remettre directement au gestionnaire de l’établissement, qui déduira le montant du chèque énergie de la redevance incluant les frais d’énergie. Ce chèque peut aussi être utilisé pour financer des travaux de rénovation énergétique ! Cependant, il faut qu’ils soient effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement.

publicité

Une nouveauté pour l’année 2024 concerne les locataires des HLM éligibles au chèque énergie. Ils peuvent désormais l’utiliser pour payer leurs charges locatives liées au chauffage. Cette mesure concerne environ un million de personnes. 

 

Écris par Anna

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.