Chromogranine A : taux normal, élevé, dosage… tout ce qu’il faut savoir !

Sachez que la chromographie A est une protéine produite par les cellules neuroendocriniennes. Ainsi, il est nécessaire de connaître son taux normal.

Chromogranine A taux normal, élevé, dosage... tout ce qu'il faut savoir !

Contrôler son état de santé est très important ! Ainsi connaître le taux normal de la chromogranine A et le surveillé dans son corps est aussi très important

publicité

Connaissez-vous ce qu’est la chromogranine A ?

Il s’agit d’une protéine émise dans le sang par les cellules neuroendocrines.  D’ailleurs, le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste explique : « Ces protéines, qui siègent dans différents organes, sont responsables de la sécrétion des parmi lesquelles la gastrine, le glucagon, les catécholamines… « . Par conséquent, ces cellules neuroendocrines peuvent être à l’origine de plusieurs tumeurs bénignes et malignes. En effet, le Dr Quillard précise : « On les trouve communément dans le pancréas, les poumons, l’intestin grêle, le gros intestin (colon). Ou les organes cutanés, mammaires, rénaux, thyroïdiens et reproducteurs. Pendant qu’ils se développent, ils produisent plus de chromogranine A. L’analyse sanguine de cette protéine sert de marqueur tumoral pour déterminer l’existence de tumeurs neuroendocrines ». En outre, il est aussi utilisé pour contrôler l’efficacité du traitement et détecter la récidive de la tumeur.

publicité

Taux normal, taux élevé, taux bas de cette protéine !

Sachez que le taux normal  se situe entre 27 et 94 ng/ml de sang. Donc, la valeur médiane est de 44 ng/ml. Attention, des concentrations élevées de chromogranine A peuvent être le signe d’une tumeur neuroendocrine. Cependant, il est impossible de déterminer le type et son emplacement. D’autres évaluations seront requises. «Il peut également être élevé en cas de maladie de Biermer. ” précise le Dr. Quillard. Attention, un résultat faussement positif peut se produire si une personne prend un type de médicament appelé inhibiteurs de la pompe à protons.  En revanche, le faible taux n’a aucun sens. Effectivement, la fréquence peut être très différente d’un patient à l’autre en fonction de facteurs comme l’âge.

publicité

D’autre part, un taux qui évolue brutalement peut  avoir deux causes principales. Premièrement, si la teneur en chromogranine A est élevée avant le début du traitement, puis diminue par la suite, Cela veut dire que le protocole de traitement s’est révélé efficace. Par contre, Si les valeurs de ce protéine ont tendance à augmenter durant le suivi du patient, la tumeur risque de réapparaître.

publicité

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.