Combien de fois par jour les personnes âgées doivent-elles aller à la selle? Les conseils d’un spécialiste en gastro-entérologie

Plongez dans les nuances du transit intestinal et découvrez pourquoi la fréquence des selles est aussi unique que chaque individu.

Combien de fois par jour les personnes âgées doivent-elles aller à la selle Les conseils d'un spécialiste en gastro-entérologie

Plongez dans un voyage dans les complexités de la constipation, ses variations normales et les signaux nécessitant une attention médicale. Découvrez la fréquence des selles normale chez les personnes âgées.

publicité

La diversité de la fréquence des selles pour les personnes âgées !

La fréquence des selles, une réalité quotidienne pour chacun, varie significativement d’une personne à l’autre. Ce phénomène, qui oscille entre trois fois par jour et trois fois par semaine, ne devrait pas susciter d’inquiétude immédiate. En effet, la norme est propre à chaque individu et est influencée par des facteurs tels que l’alimentation et le métabolisme. En cette exploration des subtilités de notre système digestif, nous sommes guidés par les éclairages du Pr Véronique Vitton, gastro-entérologue et hépatologue à l’APHM, hôpital Nord de Marseille. Effectivement, la fréquence des selles, loin d’être uniforme, présente des variations naturelles. Et cela est valable pour la fréquence des selles pour les personnes âgées. N’interprétez pas la diversité de cette fonction corporelle fondamentale comme une anomalie !Mais plutôt comme une caractéristique de notre physiologie individuelle. 

publicité

La constipation sous le prisme de la normalité

Bien que la plupart des gens aillent à la selle environ une fois par jour, il est important de comprendre que la constipation peut également être considérée comme normale dans certaines situations. Selon le Pr Véronique Vitton, la fréquence des selles normale s’étend de trois fois par jour à trois fois par semaine. Il ne faut pas juger la constipation uniquement en fonction de la fréquence, qui est définie par un nombre de selles inférieur à trois fois par semaine. En effet, chaque individu réagit différemment à son propre transit. Cependant, la fréquence des selles des personnes âgées doit être surveillée.

publicité

L’expérience de la constipation peut différer d’une personne à l’autre, même avec une fréquence quotidienne des selles. Certains peuvent ressentir des difficultés ou une sensation d’exonération incomplète. Tandis que d’autres se sentiront à l’aise avec un passage aux toilettes seulement deux fois par semaine. Cette variabilité souligne l’importance de considérer la constipation comme un spectre plutôt qu’une condition binaire.

publicité

Comprendre les types de constipation

On peut catégoriser la constipation en deux types distincts. Tout d’abord, la constipation de transit se caractérise par un allongement du temps de transit sans anomalie d’évacuation des selles. En revanche, la constipation d’évacuation, également appelée constipation distale, se manifeste par des difficultés d’exonération ! Souvent liées à des anomalies anatomiques telles qu’une descente d’organe ou une rectocèle. Ces distinctions mettent en lumière la complexité de la constipation en tant que condition. En effet, elle peut résulter de divers mécanismes physiologiques. Les facteurs anatomiques jouent un rôle crucial dans la manière dont le corps gère l’évacuation des selles. Et cela ajoute ainsi une couche de complexité à la compréhension de cette problématique courante.

publicité

L’évolution de la fréquence des selles est souvent observée sur les personnes âgées. La constipation devient plus fréquente chez les personnes âgées, et cette tendance a tendance à s’aggraver au fil du temps. Le Pr Véronique Vitton souligne que le vieillissement impacte la fonctionnalité anorectale et diminue le tonus du rectum. En conséquence, les personnes âgées peuvent ressentir moins fréquemment le besoin d’aller à la selle ou rencontrer des difficultés lors de l’évacuation des selles. Outre le vieillissement de l’appareil digestif, le manque d’activité physique et une alimentation moins abondante contribuent également à l’augmentation de la constipation chez les personnes âgées. Certains individus âgés ont recours à des manœuvres digitales pour faciliter l’évacuation des selles ! Et ce, en soulignant les défis particuliers auxquels sont confrontés les seniors.

publicité

Fréquence des selles personnes âgées : Quand consulter un spécialiste

Lorsque des signes tels que la présence de sang dans les selles ou des changements inexpliqués dans le transit apparaissent. Il est impératif de consulter un professionnel de la santé. Selon le Pr Vitton, ces signaux peuvent indiquer la nécessité d’éliminer un diagnostic potentiel de cancer du côlon ou du rectum. Des changements soudains dans le transit ! Notamment, une accélération inexpliquée ou une constipation chronique impactant la qualité de vie quotidienne, doivent également susciter une consultation médicale. La constipation chronique, souvent négligée, peut avoir des conséquences graves, dont l’incontinence anale. Voilà pourquoi il est important de bien surveiller la fréquence des selles pour les personnes âgées.

publicité

Le Pr Vitton souligne que près d’un tiers des femmes qui accouchent présentent des lésions périnéales, susceptibles de causer des problèmes d’incontinence plus tard ! En particulier si elles souffrent de constipation et exercent une pression sur un périnée déjà fragilisé. Briser le tabou entourant les problèmes intestinaux et discuter ouvertement avec un spécialiste est essentiel pour garantir un diagnostic précoce ! Comprendre la cause sous-jacente de la constipation et ajuster le traitement en conséquence. La consultation médicale offre une opportunité cruciale d’évaluer la présence de pathologies, de déterminer la cause sous-jacente de la constipation, et de mettre en place un plan de traitement personnalisé pour améliorer la qualité de vie globale du patient. En concluant cette exploration des nuances de la fréquence des selles et de la constipation, il est essentiel de souligner l’importance de l’attention médicale précoce pour une gestion optimale de la santé digestive.

publicité

 

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.